Alexandre Calder, à la Tate Modern

Mobile Calder
Mobile Calder - © Calder Foundation, New York / Ar

Alexandre Calder, le sculpteur des mobiles, est à l’honneur à la Tate Modern à Londres jusqu’au 3 avril. Calder est très populaire pour ces sculptures mobiles, mais sa reconnaissance ne date que des années 80.

Calder est un artiste américain qui a vécu en France. Ingénieur de formation, il a commencé à faire des sculptures avec des fils de fer dans l'entre-deux-guerres. L’exposition n'est pas une rétrospective de l’artiste disparu en 1976. C’est une découverte joyeuse, mais aussi existentielle de nombreuses œuvres jamais montrées au public.

Le directeur de la Tate Modern est le Belge Chris Dercon. Il nous parle des sculptures d’Alexandre Calder.

Bruxelles a la chance d'avoir un mobile de Calder, une grande Fontaine réalisée pour l'Exposition universelle de 1958. Elle se trouvait devant le pavillon américain au Heysel. Aujourd’hui, elle s’élève, mutilée et toute petite, sur le Coudenberg, entre le Musée des Beaux-Arts et la Bibliothèque royale.

Selon Sandy Rower, le petit-fils d'Alexandre Calder qui gère la Fondation Calder, l’état dans lequel le mobile se trouve est pitoyable. Des éléments d’origine manquent. C’est un désastre, dit-il.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK