Alain Altinoglu reste le directeur musical de La Monnaie jusqu'en 2025

La Monnaie vient d’annoncer que reconduction d’Alain Altinoglu à la direction musicale de la Monnaie jusqu’en 2025. Un engagement qu’il combinera avec ses nouvelles fonctions de chef d’orchestre principal de l'Orchestre Symphonique de la radio de Francfort dès la saison 2021-2022.

Une reconduction de six ans

Peter de Caluwe, directeur général et intendant de La Monnaie souligne, dans un communiqué, à quel point la collaboration avec Alain Altinoglu est primordiale pour son troisième mandat à la tête de la maison d’opéra de Bruxelles.

"La collaboration avec Alain est essentielle pour mon troisième mandat à la Monnaie. Son intention de rester faisait même partie des principales raisons pour lesquelles j’ai décidé de continuer à travailler à Bruxelles. C’est avec Alain que nous réalisons la majorité de nos opéras et il dirige également la plupart de nos concerts symphoniques. Cela nous permet de garantir l’excellence artistique de la maison ainsi que de poursuivre le développement et le rajeunissement de notre orchestre et de notre chœur dans les meilleures conditions humaines et organisationnelles possibles.

annonce Peter de Caluwe, Directeur général – Intendant de la Monnaie.

A Francfort, Alain Altinoglu succédera au chef Andrés Orozco-Estrada, qui part diriger l'Orchestre Symphonique de Vienne. Son contrat commencera en 2021 et durera trois ans. 

2 images
Orchestre Symphonique de La Monnaie, dirigé par Alain Altinoglu © Simon Van Boxtel

A la tête de l’Orchestre Symphonique de la Monnaie depuis janvier 2016, Alain Altinoglu a dirigé "son" orchestre dans plusieurs productions lyriques ainsi que dans un vaste répertoire symphonique allant de Beethoven à la musique contemporaine en passant par Brahms, Berlioz, Fauré, Janáček, Bartók, Ravel et Stravinsky.

J’ai l’immense joie de pouvoir continuer ma collaboration avec le Théâtre de la Monnaie jusqu’en 2025. C’est un grand privilège de faire partie de cette maison prestigieuse, forte de toutes ses traditions, et toujours un bonheur de diriger un orchestre et un chœur aussi talentueux et engagés. Après tous les succès de nos productions passées, je suis impatient de vivre de nouvelles aventures artistiques et voir où nous mène notre parcours musical commun.

déclare Alain Altinoglu.

Une carrière internationale croissante

En parallèle, la carrière internationale d’Alain Altinoglu ne cesse de croître. Il a fait ses débuts à Bayreuth avec Lohengrin de Wagner et au Royal Opera House Covent Garden avec Don Giovanni de Mozart. Il a dirigé les nouvelles productions de Manon Lescaut de Puccini au Bayerische Staatsoper, de Werther de Massenet au Metropolitan opera de New York, de Iolanta et Casse-Noisette de Tchaïkovski à l’Opéra de Paris, de Salome de Strauss au Deutsche Oper de Berlin, de Pelléas et Mélisande de Debussy à l’Opernhaus Zürich et des Troyens de Berlioz au Wiener Staatsoper. Il est en outre régulièrement invité à diriger d’éminents orchestres internationaux comme les Wiener Philharmoniker, Berliner Philharmoniker, Chicago Symphony Orchestra, Cleveland, Philadelphia, Boston Orchestra, l’Orchestre de Paris, la Staatskapelle Dresden, le Tonhalle Orchester Zürich et le London Symphony Orchestra.

Cette saison, après la création mondiale Macbeth Underworld de Pascal Dusapin, Alain Altinoglu dirigera encore dès le 10 décembre la nouvelle production des Contes d’Hoffmann (Offenbach) – que vous pourrez vivre en direct sur Musiq3 le 20 décembre prochain.

Retrouvez Alain Altinoglu au micro de Camille De Rijck

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK