700 enfants européens chantent Nessun dorma de Puccini pour faire face au coronavirus

Des centaines d’enfants, confinés chez eux en Italie et partout en Europe, se sont réunis virtuellement, pour former l’une des plus grandes chorales virtuelles du monde et pour chanter, en chœur, le célèbre air de Puccini, Nessun dorma. Un beau message d’espoir en ces temps incertains et perturbés par la pandémie de covid-19.

Depuis plusieurs semaines, les orchestres et les chorales virtuels se multiplient sur les réseaux sociaux, continuant à jouer malgré le confinement imposé par la pandémie de coronavirus. Et chacune de ces initiatives provoque une réelle émotion. Et cette nouvelle initiative, portée par 700 jeunes chanteurs européens ne fait pas exception !

Ils sont plus de 700 enfants, vivant en Italie et dans d’autres pays européens, à avoir répondu à l’appel de l’association Europa InCanto, qui travaille à connecter les enfants de 4 à 13 ans avec l’opéra.

Conduits par le maestro Germano Neri et accompagnés de musiciens de l’orchestre virtuel EICO-Europa InCanto, les 700 enfants chantent l’un des plus célèbres airs de Puccini, "Nessun dorma" issu de l’opéra Turandot, tout en affichant des messages avec leurs noms, leur lieu d'origine et des mots d’espoir.

Evidemment, chacun des enfants s’est enregistré, chez lui, en train de chanter sur une piste d’accompagnement à l’aide de l’application Scuola InCanto, avant que la séquence ne soit compilée pour le résultat final.

"Vincero"… Cette dernière parole de l’air résonne comme un cri d’espoir face à la crise dans laquelle nous plonge la pandémie de coronavirus : nous vaincrons.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK