Décès de l'organiste et compositeur Jean Guillou

Décès de l'organiste et compositeur français Jean Guillou
2 images
Décès de l'organiste et compositeur français Jean Guillou - © Tous droits réservés

L'organiste et compositeur français Jean Guillou est décédé le samedi 26 janvier à Paris à l'âge de 88 ans.

Concertiste mondialement connu, compositeur, pédagogue, concepteur d'orgues, le musicien avait été titulaire de 1963 à 2015, de la tribune de l'église Saint-Eustache, l'une des plus prestigieuses de France, au cœur de Paris.

"Au fond, je trouve que la musique n'a rien à voir avec les religions. J'ai toujours dit qu'il fallait sortir l'orgue des églises et lui donner une autre vie !"

 

confiait-il dans une interview en 2015. 

Encore très actif sur la scène musicale, des concerts étaient prévus jusqu'en 2020.

 

Un pédagogue de référence

Né à Angers en 1930, il s'est formé au Conservatoire de Paris auprès de Marcel Dupré, Maurice Duruflé ou encore Olivier Messiaen. Le musicien a rapidement pris le chemin de Lisbonne, où il a enseigné son instrument, puis de Berlin, où il a créé ses premières œuvres. S'il a trouvé une tribune à Paris, c'est à Zurich qu'il a formé plus de 300 élèves de 1970 à 2005, en compagnie de Geza Anda (piano) et Nathan Milstein (violon).

"J'ai eu entre les mains tous les jeunes organistes pendant 35 ans"

avait souligné le maître.

Organiste bâtisseur

Compositeur, improvisateur et transcripteur (Bach, Liszt, Schumann...) féru de modernité, Jean Guillou a aussi appliqué ses conceptions novatrices à la facture d'orgue, en participant à la conception d'instruments notamment l’orgue de l’Eglise Notre-Dame des Grâces du Chant d’oiseau à Woluwé-Saint-Pierre. Ou encore à L'Alpe-d'Huez, Naples, Rome, Zurich.

Il laisse de nombreux écrits et une discographie importante.

Yohan Tardivel nous parle de Jean Gillou dans le Moment musical de Camille De Rijck.