Rétrospective Constantin Brancusi à Bozar pour Europalia Roumanie

Constantin Brancusi - La muse endormie
15 images
Constantin Brancusi - La muse endormie - © DR

Le Festival Europalia consacré à la Roumanie proposera une rétrospective Constantin Brancusi au Palais des Beaux-arts de Bruxelles, sous le titre Brancusi, la sublimation des formes.

L’artiste considéré comme un des pères de la sculpture moderne est né à Hobita en Roumanie, en 1876. Il arrive à Paris en 1904. Il fait un bref passage par l’atelier de Rodin, mais il s’affranchit de toute influence.  Le baiser de Brancusi illustre parfaitement sa démarche vers la sublimation des formes. Entreprise en 1907, la sculpture connaît des versions multiples. Elle occupe la main et l’esprit du sculpteur pendant quarante ans. Brancusi simplifie la figure des deux amants et réduit les formes jusqu’à l’épure. Il synthétise l’étreinte et saisit l’essence de deux êtres en fusion. Travailler par série lui permet de poursuivre sa quête de la forme essentielle. Le Baiser est devenu un signe graphique.

L'exposition est ouverte à Bozar jusqu'au 12 janvier

 

Rencontre avec Doïna Lemny, la commissaire de l’exposition

Entretien avec Doïna Lemny, la commissaire de l’exposition, dans l’atelier de Brancusi, reconstitué sur la place Georges Pompidou à Paris. Le musée-atelier est une annexe du Centre Pompidou. Les photos prises par Brancusi ont permis de reproduire l’installation originale des oeuvres dans l’espace.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK