Une rétrospective Roger Raveel au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles

Rétrospective Roger Raveel, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.
5 images
Rétrospective Roger Raveel, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. - © Tous droits réservés

Bozar présente une rétrospective du peintre flamand Roger Raveel qui aurait eu 100 ans cette année. L’artiste, né à Machelen- sur-Lys, est décédé en 2013. Il laisse une œuvre entre figuration et abstraction. Les figures sont identifiables. Elles ne s’encombrent pas de détails. Les contours sont nettement appuyés. Les couleurs sont vives.

L’art s’internationalise dans les années 50-60, mais Roger Raveel garde son ancrage local. Il s’inspire de son univers proche et familier. Le personnage à rayures, figure récurrente, apparaît dans un environnement concret. Le personnage sans identité a le visage effacé ou couvert d’une mosaïque de couleurs qui fait penser à un petit tableau de Mondrian. Le chariot, le poteau, le carré appartiennent aussi au lexique des formes.

Roger Raveel avait abandonné très tôt les références à l’expressionnisme flamand et s’était forgé un style qualifié de modernisme classique.

Au début des années 60, la réalité des objets fait irruption dans son œuvre : une fenêtre, des miroirs, une cage avec une perruche vivante, des roues de vélo.

Franz Wilhelm Kaiser, le commissaire de l’exposition, au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK