Muzungu, une enfance au projecteur

Muzungu, une enfance au projecteur
4 images
Muzungu, une enfance au projecteur - © Alice Piemme / AML

A partir des films super 8 tournés par son père, Vincent Marganne décrit, en formidable passeur, les évènements qui ont marqué son enfance à Bujumbura. Le spectacle aborde la notion de souvenir. Ceux que l’on garde précieusement en mémoire et ceux que l’on préfère enfuir à jamais. Muzungu est accessible au tout public du 9 au 12 juin au Rideau de Bruxelles.

Tout commence en 2012 lorsque Vincent Marganne retrouve dans le grenier familial à Stavelot, les films super 8 de son père. Sur les bobines, il y a des images de Bujumbura au Burundi. C’est là que Vincent Marganne est né. Il y a passé les sept premières années de sa vie, jusqu’en 1972, date à laquelle ses parents décident de rentrer en Belgique pour fuir les bouleversements. Le pays est alors frappé par une vague de violence sans précédent. Le génocide Hutu fera entre 100.000 et 200.000 victimes au Burundi.

Muzungu

Sur le plateau, Vincent Marganne raconte son histoire. Derrière lui, les images de Bujumbura défilent à l’écran. On le devine, insouciant, dans les couleurs saturées du super 8. Il a sept ans. Il est entouré par ses frères au milieu d’un jardin luxuriant. Vincent Marganne s’appuie sur ces images. Il décrit la chaleur moite des nuits, le fracas des pluies, la lumière des saisons, avant que ne ressurgisse une image sordide, et pour la première fois, la peur qui accompagne les mots Hutu et Tutsi. " Il a fallu que j’écrive ce texte pour que j’essaie de comprendre ce qui s’était réellement passé là-bas ".

François Caudron a rencontré Vincent Marganne

Vincent Marganne

Accompagné par l’acteur Edson Anibal, Vincent Marganne évoque les évènements de 1972 et surtout l’héroïsme de son père, professeur à Bujumbura, qui aura permis à quelques jeunes d’échapper aux massacres. Le texte véhicule des mots, des sons, des images des sensations. " Je ne sais pas si je peux écrire autrement. J’avais besoin de retrouver par l’écriture, toutes les sensations visuelles, olfactives, auditives de mon enfance. "

Vincent Marganne au micro de François Caudron

Le spectacle a été mis en scène par Serge Demoulin. Muzungu est accessible au tout public du 9 au 12 juin au Rideau de Bruxelles. Il sera ensuite présenté cet été au Festival Vacances Théâtre Stavelot.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK