Michel Wittock, fondateur de la Bibliotheca Wittockiana, est décédé

Michel Wittock est décédé à l’âge de 84 ans. Le fondateur de la Wittockiana était un industriel belge dont la fortune venait de l’entreprise textile familiale. Bibliophile dans l’âme, il fonde la Wittockiana, un Musée de la Reliure et des Arts du Livre, en 1983.

2 images
© Tous droits réservés

Situé au 23 de la rue du Bemel à Woluwe-St-Pierre, le bâtiment est dessiné et réalisé par l’architecte Emmanuel de Callataÿ. Il abrite une exceptionnelle collection de 3000 livres qui racontent une histoire de la reliure d’art du XVIe au XXIe siècle. En 1996, un premier étage conçu par l’architecte Charly Wittock permet d’ouvrir une salle de lecture et une bibliothèque de documentation consacrée à la bibliophilie.

Une passion qui a débuté très tôt

Michel Wittock avait commencé à collectionner à l’âge de dix ans. Elève à l’école de Maredsous, il fréquente déjà un bouquiniste. L’héraldique, la généalogie et la topographie le passionnent tout d’abord. L’amour du beau livre lié à son intérêt pour la littérature ouvre ses horizons.

La Wittockiana conserve le cabinet de Valère Gilles et le fonds Lucien Bonaparte. Michel Wittock en accord avec ses enfants et sa compagne a légué sa collection à la Fondation Roi Baudouin ; elle sera conservée de manière pérenne à la Wittockiana.

Des expositions temporaires prennent place dans ce temple du livre. Les gommes gravées de Kikie Crèvecoeur sont présentées jusqu’à la fin du mois d’août.

Michel Wittock rencontré en 2015 à la Brafa. Interview Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK