Matthieu Litt, Horsehead Nebula

Matthieu Litt, Horsehead Nebula
4 images
Matthieu Litt, Horsehead Nebula - © Tous droits réservés

Horsehorse Nebula n’est pas un reportage. Les photos que Matthieu Litt a ramenées de deux voyages en Asie ne sont pas légendées. Il ne livre aucune indication sur les lieux. L’Asie est une nébuleuse ou une galaxie, un ailleurs qu’il traduit dans ses images. La sculpture tête de cheval qu’il a photographiée lui a sans doute donné l’idée du titre étrange choisi pour l’objet d’aspect diffus que constitue l’ensemble. Un cheval entravé au milieu d’un territoire désertique occupe un même centre que la petite fille au manteau rouge qui apparaît au cœur d’un terrain construit. La couleur du vêtement contraste avec l’atmosphère blafarde du non-lieu. Horsehead Nebula intrigue par la lumière pâle des images et le vide organique des paysages. Matthieu Litt a étudié le graphisme à l’école St-Luc à Liège. Un livre à la mise en page soignée accompagne l’exposition présentée au Musée de la Photographie à Charleroi jusqu’au 7 mai.

 

Matthieu Litt est au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK