Léonard Pongo, les paysages du Congo comme une histoire de l'Humanité à Bozar

Léonard Pongo, né en Belgique, a des origines au Kasaï. Il expose ses photographies à Bozar dans une exposition intitulée Léonard Pongo : Primordial earth. Inhabiting the Landscape. Il photographie et filme les paysages du Congo. Les images du Parc naturel de la Salonga dans la province de l’Equateur et du Mont Nyiragongo à l’est du pays sont imprimées tantôt sur papier ou sur aluminium, tantôt sur des voiles transparents. Les images, ni figuratives, ni abstraites, sont concrètes et matiéristes. Elles s’animent dans des vidéos. Parfois, elles révèlent un paysage lisible. Parfois, elles le dissolvent dans la lave d’un volcan qui irradie de lumière ou dans l’atmosphère brumeuse qui noie l’image. L’installation est immersive et l’expérience, sensorielle. Le spectateur par son déplacement multiplie les points de vue sur les images. Les sensations se mêlent et le regard se brouille.

Le paysage prégnant du Congo est à l’origine d’une pensée cosmogonique. Il brasse dans sa diversité les éléments premiers du décor mythologique. Le Congolais interprète chaque élément du paysage en termes symboliques et le visiteur de l’exposition rejoint les racines de l’humanité en pénétrant dans le monde de Léonard Pongo.

Un exposition à admirer dans la Salle du Conseil du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, jusqu’au 21 mars.

Léonard Pongo, l'artiste, et Sorona Munsya, la commissaire de l'expo, sont au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK