Le Trinkhall, nouvel espace culturel liégeois, entr’ouvre enfin ses portes

Le Trinkhall Museum est un nouvel espace culturel liégeois, qui entr’ouvre ses portes dès ce 18 juin. Il succède au Musée des Arts différenciés. Le Madmusée disposait d’une riche collection de près de 3 000 œuvres réalisées dans des ateliers par des artistes porteurs d’un handicap mental. Le Trinkhall reste adossé aux ateliers artistiques du Créahm, créativité et handicap mental, créé en 1979 par Luc Boulangé.

Un nouveau bâtiment pour un nouveau musée

Le nouveau musée dispose d’un bâtiment rénové et d’une surface d’exposition de 400 m2. Le Trinkhall était à l’origine un ancien café de style mauresque de la fin du 19e siècle, situé dans le Parc d’Avroy. Démoli, il sera remplacé en 1963 par un bâtiment moderniste qui abritera le MAD Musée dans les années 80.

Le bâtiment a été rénové et recouvert d’une résille opaline.

Le musée idéal d’Alain Meert

13 images
Le musée idéal d’Alain Meert © Tous droits réservés
Le musée idéal d’Alain Meert © Tous droits réservés
Le musée idéal d’Alain Meert © Tous droits réservés

Le rez-de-chaussée comporte l’accueil, le bistrot, la bibliothèque, le musée idéal d’Alain Meert (un galion) et un espace dévolu aux expositions temporaires. Jean-Michel Wuilbeaux, un artiste issu de l’atelier de la Pommeraie à Quevaucamps, occupe les cimaises.

13 images
Jean-Michel Wuilbeaux © Tous droits réservés
Jean-Michel Wuilbeaux © Tous droits réservés
Jean-Michel Wuilbeaux © Tous droits réservés

Le premier étage présente sur un vaste plateau l’exposition Visages/frontières rassemblant des pièces des collections du musée en dialogue avec des œuvres d’artistes contemporains. La cabane de Pascal Tassini et ses textiles noués jouxtent le bel espace réservé aux visages en lien avec l’identité des créateurs.

Découvrez plus d'informations sur le Trinkhall.

13 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Carl Havelange, le directeur artistique du Trinkhall, défend le concept d’arts situés pour désigner les œuvres et leurs modes singuliers de production, en prenant en compte la situation de l’atelier et la relation de compagnonnage entre l’artiste et l’animateur et la situation de vulnérabilité de l’artiste.

Carl Havelange, directeur artistique du Trinkhall, est au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK