Le Kunstenfestivaldesarts rend hommage à Frie Leysen

36 projets artistiques dont 24 premières mondiales sont au programme du Kunstenfestivaldesarts cette année mais le festival international de la création contemporaine à Bruxelles s’est ouvert ce vendredi 7 mai sur une journée " blanche ", un hommage à Frie Leysen, disparue à l’automne dernier.

Cette année, la programmation du Kunstenfestivaldesarts est marquée d’une page blanche. Aucun spectacle ne sera proposé ce vendredi 7 mai, journée d’ouverture du festival. Ce moment de silence artistique est dédié à Frie Leysen. Initiatrice du Kunstenfestivaldesarts aux côtés de Guido Minne en 1994, Frie Leysen aura réussi un véritable tour de force ; celui de rassembler les communautés francophone et flamande autour de la création d’un festival international de création contemporaine. Un Festival bicommunautaire à Bruxelles !

On n’a jamais eu l’idée de plaire !

Libre, engagée, incorruptible, la pensée de Frie Leysen continue de souffler sur le festival. Depuis 27 ans, le Kunstenfestivaldesarts étonne, surprend, charme, déroute, dérange mais ne laisse personne indifférent. " On ne voulait pas plaire aux autorités. On ne voulait pas plaire à la presse non plus. Et puis surtout, on ne voulait pas plaire aux collègues et à ce petit milieu incestueux. Tout ça ne nous intéressait pas ! ". " Le théâtre est là pour montrer là où ça fait mal "

Nous avions rencontré Frie Leysen en 2018. Elle recevait le prix du jury des Prix de la Critique Théâtre-Danse-Cirque, avec Christophe Slagmuylder pour leur travail à la création et à la programmation du Kunstenfestivaldesarts.

Frie Leysen au micro de François Caudron

Le Kunstenfestivaldesarts et deSingel – créé par Frie en 1980 – lancent une bourse destinée aux artistes émergents. Cette nouvelle bourse portera à la fois son nom et son esprit, qui était de toujours regarder vers l’avenir plutôt que de célébrer le passé.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK