Le guide du visiteur confiné, l'initiative originale du Musée Royal de Mariemont

Le Musée Royal de Mariemont, établissement scientifique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, met en ligne, comme la plupart des musées, des pièces des collections. Le site du Musée et sa page Facebook proposent aussi une balade virtuelle dans le parc du Domaine de Mariemont. Outre ses sculptures, il recèle une collection dendrologique exceptionnelle. Un concours photo du parc et de ses arbres remarquables est lancé.

Parmi toutes les initiatives, la plus insolite émane du service pédagogique. Le guide du visiteur confiné est une idée originale. Le visiteur à distance est invité à dessiner une pièce des collections sans le moindre support iconographique, à partir d’un texte descriptif posté le vendredi matin sur la page Facebook du musée. La photo de l’objet concerné est révélée à la fin du week-end. Entre la réalité de l’objet et le fruit de l’imagination, les différences apparaissent. La confrontation avec la pièce bien réelle se fera, carnet sous le bras, lors d’une visite non virtuelle que le musée appelle de ses vœux dès le confinement levé.

Je me rappelle que l’artiste Sophie Calle avait réalisé une série d’entretiens avec des conservateurs de musées et des gardiens de salle. Elle leur avait demandé de décrire une œuvre qui avait été décrochée des murs et prêtée à une autre institution. Sans l’avoir sous les yeux, ils imaginaient force détails absents dans la réalité. La mémoire jouait des tours aux spécialistes et familiers du musée.

Alice Herman, responsable de la communication institutionnelle au Musée Royal de Mariemont, est soucieuse de rendre le musée accessible à distance. Elle a associé les différents services du musée à la réalisation d’un projet cohérent.

Alice Herman est au micro de Pascal Goffaux.