Le grand atelier de Joel-Peter Witkin, Musée de la Photographie à Charleroi

Le grand atelier de Joel-Peter Witkin, Musée de la Photographie à Charleroi
6 images
Le grand atelier de Joel-Peter Witkin, Musée de la Photographie à Charleroi - © Tous droits réservés

Le Musée de la Photographie à Charleroi a inauguré ses nouvelles expositions. L’exposition phare est consacrée à un photographe américain, Joel-Peter Witkin, né à Brooklyn en 1939, d’un père juif d’origine russe et d’une mère catholique d’origine italienne. Un photographe dont les images exercent une fascination mêlée de répulsion. La mort et la sexualité, les corps mutilés et les monstres humains font bon ménage dans le monde de Joel-Peter Witkin.

Le musée tient à avertir que certaines photos sont susceptibles de heurter la sensibilité des visiteurs.

Joel-Peter Witkin veut changer notre regard sur la beauté et l’humanité. La beauté est dans le regard et non dans la chose regardée. La beauté de ses modèles n’a rien à voir avec l’esthétique héritée de la Grèce antique et de la Renaissance italienne. Le photographe a digéré l’héritage. Il se nourrit des grandes icônes de la peinture classique occidentale pour mettre en scène ses modèles et transformer la " monstrueuse parade " en une cour miraculeuse.

Les références à la peinture sont légion : Olympia, la naissance de Vénus, le Radeau de la Méduse, Judith décapitant Holopherne, … Une nature morte montre un fragment de corps, un bras et une main, déposé sur une horloge aux aiguilles arrêtées sur le 12. A côté du moignon, une grappe de raisons verts, en référence à la peinture ancienne de nature morte, voisine avec une petite Vénus de Milo à tiroirs tel qu’un Dali l’avait conçu, mais Witkin l’a décapitée.

Witkin veut que l’on se souvienne de lui comme d’un artiste chrétien, car pour ce mystique, tous les êtres sont des créatures de dieu et toutes les différences sont dans la nature. L’image est parfois blessée ou meurtrie, le négatif griffé et gratté.

L’exposition est organisée avec la complicité de la galerie Baudoin Lebon, de Paris

Baudoin Lebon est au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK