La saison 2019-2020 de l'OPRL, un souffle révolutionnaire

Le 1er septembre prochain, Gergely Madaras deviendra à 35 ans le plus jeune directeur musical de l’histoire de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège. Sa première saison sera placée sous le signe de la (R)évolution.

La saison 2019-2020 de l’OPRL sera marquée par les compositeurs qui ont transformé le langage musical de leur temps ou qui ont mis en lumière des événements sociaux et politiques. Le sacre du printemps et L’oiseau de feu de Stravinsky, la Onzième Symphonie de Chostakovitch, la Symphonie "Héroïque" de Beethoven en sont quelques exemples.

(R)évolution

Entre évolution et révolution, Gergely Madaras imagine une nouvelle série, "OPRL+", à travers laquelle la musique symphonique entrera en dialogue avec d’autres langages artistiques comme le théâtre, le cinéma ou le mapping. Gergely Madaras prendra également la tête de la série "Music Factory" qui met en lumière les rouages de l’orchestre. Quant aux anciens "Concerts du chef", ils se présenteront désormais sous l’appellation "Chez Gergely" et rassembleront les chefs d’œuvres qui ont marqué le parcours du nouveau directeur musical : La mer de Debussy, Ein deutsches Requiem de Brahms, parmi plusieurs créations.

Gergely Madaras est fasciné par les œuvres et les compositeurs qui ont marqué leur époque. Il est au micro de François Caudron

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK