La garde-robe de Manneken-Pis

La garde-robe de Manneken-Pis
6 images
La garde-robe de Manneken-Pis - © Tous droits réservés

Un nouveau musée de la ville de Bruxelles s’installe dans l’ancienne Maison du Folklore, située au 19 de la rue du Chêne. La garde-robe de Manneken-Pis se dresse à un jet de pierre ( et qu’elle ne soit pas rénale ! ) de la célèbre fontaine. Riche de 965 costumes, elle présente dans des vitrines un peu plus d’une centaine de pièces, classées en sept thèmes : géographie, folklore, bienfaisance et associations citoyennes, métiers, personnages et personnalités, sport et stylisme.

La statue originale est toujours exposée à la Maison du Roi qui s’élève sur la Grand-Place. La sculpture réalisée par Jérôme Duquesnoy en 1619 est une très belle œuvre. Elle trône au centre de l’espace réaménagé dans un écrin doré qui permet de découvrir le Putto, côté Pis et côté fesses, car la sculpture est en ronde-bosse, bien rebondie. Une icône de la culture bruxelloise. Manneken-Pis se prénommerait-il David ? Duquesnoy n’est pas Michel-Ange, mais son œuvre détrône le St-Michel Archange, patron de la ville, dans le cœur des Bruxellois.

Un livre Manneken-Pis paru aux éditions CFC raconte la vraie histoire au-delà des légendes qui ont vu le jour et situe dans un passé lointain la tradition d’habiller la statuette. Un tableau peint par Denis Van Alsloot en 1615 représente une scène de l’Ommegang où une statuette ( qui inspirera Duquensoy) est représentée habillée en berger. Le plus ancien costume conservé est offert en 1747 par Louis XV.

Interview de Catherine Gauthier, conservatrice de la collection Manneken-Pis, par Pascal Goffaux.

Interview de Roel Jacobs, historien.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK