La femme au paon, un chef-d'oeuvre de l'art nouveau à découvrir à Bruxelles

La femme au paon, Philippe Wolfers
5 images
La femme au paon, Philippe Wolfers - © Tous droits réservés

La femme au paon de Philippe Wolfers est un chef-d’œuvre de l’art nouveau prêté jusqu’en mars 2020 au Musée Art et Histoire à Bruxelles.

La sculpture est présentée dans l’ancien magasin de joaillerie Wolfers Frères, reconstitué dans une des salles du musée. Le propriétaire de l’oeuvre est un collectionneur discret qui a souhaité garder l’anonymat. La pièce posée sur son socle mesure deux mètres quarante. Une femme sculptée dans le marbre enlace un paon réalisé en bronze. Des pièces en émail translucides figurent les ocelles de l’oiseau. Ces taches arrondies en forme d’oeil sur les plumes sont l’œuvre d’un sculpteur et d’un orfèvre.

Philippe Wolfers est un maître joaillier qui recourt à la technique du plique-à-jour. Une structure de petites cloisons en or est remplie de poudre d’émail. Après la cuisson, la poudre est transformée en verre. La matière, détachée du fond, prend l’aspect d’un vitrail. La femme au paon, datée de 1904, est conçue comme une sculpture à éclairage électrique. Les lampes cachées à l’arrière, dans la queue du paon, éclairent les ocelles qui rayonnent d’une lumière subtile.

Werner Adriaenssens, conservateur des collections du XXe siècle, au Musée Art et Histoire, est au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK