L'Ensemble Huelgas met en lumière un pilier de l'école franco-flamande

L’Ensemble Huelgas met en lumière un pilier de la Renaissance franco-flamande
L’Ensemble Huelgas met en lumière un pilier de la Renaissance franco-flamande - © Tous droits réservés

Paul Van Nevel et l’Ensemble Huelgas nous invitent à découvrir une Messe de Requiem à cinq voix, composée en 1556 par un maître de chapelle injustement oublié : Simone de Bonefont.

A chaque enregistrement, l’Ensemble Huelgas attire notre attention sur des partitions oubliées et des compositeurs que le temps a rendus muets. Ce que l’on sait de Simone de Bonefont, c’est qu’il a été chanoine et chantre à la Cathédrale de Clermont-Ferrand au 16e siècle mais de sa vie et de son œuvre, il ne subsiste que trois chansons françaises et une Messe de Requiem à cinq voix. C’est cette Messe de Requiem : Missa pro mortuis quinque vocibus que l’Ensemble Huelgas a choisi d’enregistrer. La richesse de l’écriture polyphonique hisse Simone de Bonefont au rang des figures proues de la renaissance franco-flamande.

Paul Van Nevel au micro de François Caudron

Missa pro Mortuis, le nouvel enregistrement de l’Ensemble Huelgas est disponible sur toutes les plateformes de streaming et de téléchargement en ligne. En période de confinement, il est également possible d’obtenir ce disque en format CD sur le site du label Cypres.