"L'Agneau mystique", la restauration

L'Agneau Mystique
L'Agneau Mystique - © Tous droits réservés

La première phase de restauration de l’Agneau mystique des frères Van Eyck est enfin terminée. Après quatre ans de traitements menés par l’IRPA, l’Institut royal du Patrimoine artistique, les volets extérieurs du polyptyque et leurs cadres reviennent parfaitement restaurés à la cathédrale St-Bavon à Gand. La surface picturale était presque couverte à 70% de surpeints, datés des 17e voire 16e siècles. De plus, les ajouts de peinture étaient noyés dans les vernis anciens. Après leur dégagement, les restaurateurs ont fait les retouches pour retrouver l’art des frères Van Eyck et mettre en valeur les volumes des plis et des drapés, le jeu de la lumière et des ombres portées et découvrir certains détails comme la présence de toiles d’araignées peintes dans l’angle des murs à l’arrière des donateurs.

 

Cette mise à jour des peintures originales va peut-être permettre de résoudre l’énigme qui agite le monde de l’art depuis longtemps, à savoir quelle est la contribution respective des frères Jan et Hubert Van Eyck. Une inscription sur les cadres des volets extérieurs confirme la participation des deux peintres.

 

Livia Depuydt, restauratrice, chef de chantier à l’IRPA, est au micro de Pascal Goffaux

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK