Julie Depardieu et Hélène Couvert seront au Festival Musiq3 Brabant Wallon

Julie Depardieu et Hélène Couvert seront au Festival Musiq3 Brabant Wallon
2 images
Julie Depardieu et Hélène Couvert seront au Festival Musiq3 Brabant Wallon - © Tous droits réservés

Julie Depardieu, philosophe de formation, ne se destinait pas au métier d’actrice. Elle fait une première apparition à l’écran en 1994 : elle donne la réplique à son père, Gérard Depardieu, dans Le colonel Chabert. Elle est révélée par Claude Miller dans La petite Lili et dans Un secret, en 2004 et 2008. La comédienne a tourné avec Jean-Pierre Jeunet (Un long dimanche de fiançailles), André Téchiné (Les témoins), Bruno Podalydès (Bancs publics), Denys Granier-Deferre, (Pièce montée), Jacques Doillon (Le mariage à trois) … Elle joue Véro, la femme de Benoît Poelvoorde dans Podium, de Yann Moix.

Dans le cadre du Festival Musiq3 Brabant Wallon, Julie Depardieu interprète Misia Sert, Reine de Paris. Misia Sert est née à St-Pétersbourg en 1872. Sa mère meurt en accouchant. Son père est polonais. Elle a une grand-mère russe. Elle vit chez sa grand-mère à Halle en Belgique jusqu’à l’âge de 10 ans. Franz Liszt fréquente la maison de feu son grand-père, le violoncelliste Adrien-François Servais, le Paganini du violoncelle. L’enfant rejoint ensuite son père à Paris. Elle est placée dans un couvent par sa belle-mère. La jeune fille prend des cours de piano auprès de Fauré. A l’âge de 21 ans, elle épouse à Ixelles Thadée Natanson qui fonde une revue littéraire et artistique, La revue blanche. Debussy y tient la critique musicale. Elle rencontre les auteurs de l’époque : Mallarmé, Verlaine, Gide, Jarry, Apollinaire, Valéry, Proust, …

Elle rompt avec son mari et épouse un magnat de la presse. Elle soutient à l’époque Ravel lors de son éviction du Prix de Rome en 1905. Elle se marie ensuite avec le peintre et photographe José Maria Sert. Grâce à lui, elle rencontre Diaghilev et grâce au danseur, elle fait la connaissance de Stravinski. Elle joue un rôle de mécène. Elle aide Coco Chanel qu’elle fait découvrir à la noblesse européenne. Elle s’intéresse à des musiciens du groupe des six : Georges Auric, Darius Milhaud, Francis Poulenc.  Elle soutient le ballet Parade d’Erik Satie. Le livret est signé par Cocteau, les décors sont réalisés par Picasso. Elle aimante les artistes et détecte les talents. Elle est aussi une excellente pianiste, saluée par Cocteau. La rupture avec son mari en 1927 marque sa fin. Elle ne sera plus la femme épanouie. Son allure devient spectrale. Elle tombe dans la drogue et meurt en 1950.

Julie Depardieu raconte la vie de Misia Sert illustrée par des compositions des musiciens de l’époque, interprétées par la pianiste Hélène Couvert et la flûtiste Juliette Hurel. Liszt, Liebestraum, fréquentait la maison de sa grand-mère à Halle. Fauré, Après un rêve, a été son professeur de piano à Paris. Ravel lui dédie la Valse et  Satie ses Morceaux en forme de poire . Au programme, la première Gymnopédie. Stravinski lui offre une partition du Sacre du Printemps. La danse russe, extraite de Petrouchka, est programmée, ainsi que la sonate pour flûte et piano de Poulenc.

Julie Depardieu et Hélène Couvert sont au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK