Jetlag Dream de Céline Cuvelier, une exposition qui sonde le fantasme de l'ailleurs

Jetlag Dream, Céline Cuvelier, à la Galerie du Botanique.
5 images
Jetlag Dream, Céline Cuvelier, à la Galerie du Botanique. - © Tous droits réservés

Céline Cuvelier, née en 1988, est diplômée en psychologie. Elle sonde le fantasme de l’ailleurs dans une exposition qui propose une paradoxale invitation au voyage. Jetlag Dream . Notre regard indécis nage entre deux eaux. A première vue, nous sommes projetés dans des images de cartes postales, sur des plages paradisiaques ou dans des hôtels de rêve avec piscine et toboggan. L’Eldorado s’offre à la vue dans des images que le mot charrie. A première vue, car les toiles des transats décorées de belles lignes de couleur reproduisent tantôt un graphique des composantes de l’empreinte écologique, tantôt une perspective de récession en Europe. Le rêve de l’ailleurs se heurte à la réalité. Le tourisme de masse et la migration contemporaine révèlent l’échec du monde.

Une installation sous la forme d’une boutique de souvenirs expose des bibelots divers et variés, boules à neige et assiettes décorées, poncés jusqu’à l’effacement des signes distinctifs. Les objets d’une blancheur cadavérique semblent disparaître. Les souvenirs manufacturés renseignent sur notre difficulté à vivre une expérience ancrée du voyage.

Jetlag Dream, une exposition au Botanique ouverte jusqu’au 21 mars.

Céline Cuvelier est au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK