Jacques De Decker est décédé, l’Académie est en deuil

Jacques De Decker est décédé ce dimanche 12 avril à l’âge de 74 ans, emporté par une crise cardiaque dans un taxi qui l’emmenait à l’hôpital. Il avait été longtemps Secrétaire perpétuel de l’Académie de langue et de littérature française de Belgique. Un grand connaisseur des lettres. Il était de formation linguiste germaniste. Il avait été élu à l’Académie en tant qu’écrivain et n’était pas, disait-il, un spécialiste de la langue française.

L’écrivain s’était illustré dans des genres littéraires multiples : le roman, le théâtre, l’essai, la biographie, la traduction et la critique. Son premier roman, La grande Roue, paru chez Grasset en 1985 avait été sélectionné pour le Goncourt.

Jacques De Decker avait été professeur notamment à l’Insas. Il avait enseigné l’histoire du théâtre et du cinéma au Conservatoire Royal de Bruxelles. Il avait participé à l’aventure du Théâtre de l’Esprit Frappeur fondé par Albert-André Lheureux en 1963. Jacques De Decker adaptera des textes d’auteurs dramatiques et signera des versions françaises d’œuvres étrangères.

Journaliste, il avait collaboré pendant 40 ans au journal Le Soir. Il en avait dirigé le service culturel de 1985 à 1990.

En 2006, il pointait, au micro de Nicole Debarre, les différences entre l’Académie française et l’Académie royale de langue et de littérature française de Belgique.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK