Incarnations, l'art africain, à Bozar

Incarnations, l'art africain, à Bozar
6 images
Incarnations, l'art africain, à Bozar - © Tous droits réservés

Incarnations est une exposition d’été présentée à Bozar jusqu’au 6 octobre. Elle propose un autre regard sur le patrimoine esthétique africain. Elle rompt avec l’approche européocentriste Conçue par l’artiste sud-africain Kendell Geers, elle puise dans le fonds du collectionneur congolais Sindika Dokolo, l’un des plus renommés d’Afrique. La collection rassemble près de cinq mille œuvres d’art africain classique et contemporain. L’exposition en rassemble environ cent cinquante. Elle établit des dialogues entre des masques et des statues d’art classique et des œuvres d’art africain contemporain : photos, vidéos, tissus et masques. Une œuvre de Kendell Geers accueille le visiteur : une statuette magico-religieuse Kongo emballée dans du ruban de sécurité. Incarrnations veut être une exposition chargée de spiritualité. Elle entend rappeler que l’Afrique a été dépossédée de son histoire et de ses territoires et que le regard ethnographique longtemps porté sur les objets anciens a castré l’art africain de sa charge esthétique.

Sindika Dokolo est au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK