Décès du collectionneur africain Sindika Dokolo

Décès du collectionneur africain Sindika Dokolo.
2 images
Décès du collectionneur africain Sindika Dokolo. - © Tous droits réservés

L’homme d’affaires et collectionneur congolais Sindika Dokolo est décédé ce jeudi 29 octobre à Dubaï, suite à un accident. Il avait 48 ans. Sa collection riche de près de cinq mille œuvres d’art africain classique et contemporain est "une des plus belles collections d’art africain au monde !", avance le galeriste Didier Claes, expert en arts africains. Sindika Dokolo était le premier Africain à avoir constitué une telle collection. Il militait pour que les œuvres et les objets dérobés soient restitués aux musées africains. Opposant congolais, il avait fondé, en 2017, un mouvement citoyen, les Congolais debout.

L’exposition Incarnations présentée à Bozar en 2019 rassemblait environ cent cinquante œuvres de sa collection. L’accrochage proposait un autre regard sur le patrimoine esthétique africain. L’exposition voulait rompre avec l’approche européocentriste. Elle entendait rappeler que l’Afrique avait été dépossédée de son histoire et de ses territoires et que le regard ethnographique longtemps porté sur les objets anciens avait castré l’art africain de sa charge esthétique.

Sindika Dokolo était au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK