De lin et de laine, textiles égyptiens- Musée Mariemont

De lin et de laine, textiles égyptiens- Musée Mariemont
7 images
De lin et de laine, textiles égyptiens- Musée Mariemont - © Tous droits réservés

Le Musée royal de Mariemont présente jusqu’au 26 mai une exposition de textiles égyptiens du premier millénaire, des pièces en provenance du Musée du Louvre, du Museum Mayer van den Bergh et des Musées Royaux d'Art et d'Histoire aux côtés de la collection de Maria Luise Fill et Robert Trevisiol donnée à la Fondation Roi Baudouin et mise en dépôt au Musée de Mariemont

L’exposition réunit des éléments vestimentaires et des tissus d’ameublement. De lin et de laine raconte l’histoire des hommes, des femmes et des enfants qui ont porté ces tuniques, chaussettes, bonnets et résilles de tête entre le 3e et le 12e siècles. Les vêtements retrouvés dans les tombes ne sont pas des parures de prestige. Leurs porteurs n’appartiennent pas à une élite, mais au peuple.

Ils renseignent sur les habitudes d’inhumation répandues parmi les moins démunis. Au cours de la période envisagée, différentes cultures et religions se succèdent  apportant des éléments iconographiques originaux. Païens, Chrétiens, Juifs et Musulmans interprètent de manière différente un lexique polysémique de formes figuratives ou abstraites. Un cavalier est la représentation d’un empereur romain ou d’un saint chrétien ou il figure un personnage de la mythologie gréco-romaine ou il représente un simple motif iconographique. Les techniques de fabrication et de coloration sont aussi abordées comme la teinture de la laine introduite par les Romains. Le Musée Royal de Mariemont, établissement scientifique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, réussit le pari de médiatiser un riche savoir par une approche anthropologique.

Arnaud Quertinmont, conservateur du département Égypte/Proche-Orient au Musée royal de Mariemont, est au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK