Christoph et Julian Prégardien, un duo père fils à la Monnaie

Christoph et Julian Prégardien, un duo « père-fils » à la Monnaie
Christoph et Julian Prégardien, un duo « père-fils » à la Monnaie - © Hans Morren

La Monnaie avait annoncé la reprise de sa saison en ligne à partir du 3 février. Un cycle dédié à Mozart s’ouvre ce mercredi avec un duo père fils. Christoph Prégardien et son fils, Julian, traversent les plus grands lieder du répertoire allemand.

La Monnaie met Mozart à l’honneur à travers de nombreux projets en ligne. Un récital de Christoph et Julian Prégardien nous invite ce mercredi 3 février, à entendre les plus grands lieder du répertoire allemand. Il sera suivi, quatre jours plus tard, par le concert "Mozart Akademie" qui réunira le chef d’orchestre Raphaël Pichon et la soprano Sabine Devieilhe. Une production de grande ampleur est également à l’affiche ; l’opéra "Der Schauspieldirektor" sera présenté le vendredi 19 février. Et puis, last but not least, un concert de l’orchestre symphonique de la Monnaie intitulé " Mozart Symphony 39 " viendra clore ce cycle dédié à l’enfant prodige de Salzbourg.

Tel père, tel fils

A 65 ans, Christoph Prégardien est l’un des maîtres incontestés du répertoire baroque. Il est également spécialiste du lied. Son fils, Julian, a 29 ans de moins mais il marche sur les traces de son père. A l’occasion de ce récital organisé par la Monnaie, les deux hommes seront accompagnés par un fidèle compagnon de route, le pianiste Michael Gees. Ensemble, ils traverseront les plus grands lieder du répertoire allemand. Au programme : Mozart, Brahms, Schubert et Friedrich Silcher.

Certains lieder ont fait l’objet d’un arrangement pour permettre aux deux ténors d'exister dans une seule et même œuvre. Les voix s’entrecroisent et les timbres se confondent naturellement.

Julian Prégardien et Christoph Prégardien au micro de François Caudron…

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK