Arnold Grojean, Prix national Photographie Ouverte et Prix RTBF

Arnold Grojean, Prix national Photographie Ouverte et Prix RTBF.
5 images
Arnold Grojean, Prix national Photographie Ouverte et Prix RTBF. - © Tous droits réservés

Arnold Grojean, né à Bruxelles en 1988, est diplômé de l’Ecole supérieure des Arts de l’Image, Le 75. Il reçoit le Prix national Photographie Ouverte et le Prix RTBF qui lui est associé. Une double consécration pour un travail mené à Bamako avec les enfants des rues.

Un projet de réhabilitation sociale et professionnelle réalisé entre 2013 et 2015 avec l’aide de l’association Sinjiya-ton Mali. Une dizaine d’enfants âgés de 11 à 13 ans ont suivi des ateliers photo et ils ont témoigné de leur quotidien violent par l’image et le texte. Ils se sont emparés de l’objectif pour décrire leurs conditions de vie  : la loi du clan et les épreuves initiatiques obligatoires, la survie par le vol et la mendicité, l’addiction et la prostitution. Des photos et des dessins bouleversants ont été réunis dans huit livrets, accompagnés de témoignages intimes et de récits de vie à la limite de l’insupportable. Les jeunes ne s’en sortent pas tous, mais quelques-uns ont pu trouver un travail et poursuivent leur parcours d’insertion socio-professionnelle.

Arnold Grojean a ensuite réalisé une série de portraits qu’il a pris des gamins des rues, la nuit. Le regard des enfants face à l’objectif révèle la concentration des modèles et l’attention du photographe. Les images ont été réalisées dans différents quartiers de la capitale malienne. Le décor neutre ne permet aucune identification des lieux. La prise de vue ne livre aucune information sur les activités des garçons. L’approche du photographe rend tangible l’existence cachée des gamins sans rien montrer de leur réalité. Il fait ressentir l’insoutenable gravité des jours et des nuits dans des yeux qui n’ont pas d’âge.

Arnold Grojean a choisi de titrer son projet, Koungo FitinI (Problèmes mineurs). Quel euphémisme ! Il traduit le manque de soutien local apporté aux enfants des rues de Bamako et la méconnaissance ou le désintérêt de la situation. Le projet a bénéficié de l’encadrement du 75.

Arnold Grojean est au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK