Un programme très riche pour la Journée internationale des droits des femmes sur Musiq3

Le dimanche 8 mars, Musiq3 mettra les femmes – compositrices ou interprètes – à l’honneur tout au long de la journée, dans chacune de ses émissions thématiques.

7h – 9h – Du baroque dans l’air

Dans son petit-déjeuner dominical, Lothar Seghers vous propose une émission qui fait la part belle aux compositrices et interprètes baroques. Il vous proposera également d’écouter une cantate de Barbara Strozzi, chanteuse et compositrice italienne. Elle est la première compositrice professionnelle.

9h – 11h – Voyage

Axelle Thiry vous emmène en voyage à Paris, à la rencontre de Louise Farrenc, compositrice et pianiste du XIXe siècle. Vous aurez l’occasion de découvrir sa musique, largement méconnue.

11h – 12h - Écoutez, et plus si affinités

La programmation secrète de l’émission de Yoann Tardivel tournera autour d’une œuvre d’une compositrice.


►►► À Lire aussi : Les femmes dans le monde de la musique classique : tendance à l’amélioration en 2019


 

12h-14h - Puisque vous avez du talent

Laurent Graulus reçoit la trompettiste de jazz, Pauline Leblond. Née en France, il y a 29 ans, Pauline vit en Belgique depuis 8 ans.

Titulaire d’un Prix de trompette classique, elle s’est toujours intéressée à l’écriture, et au Jazz. Et c’est pour étudier cette Musique qu’elle a rejoint la Belgique.

Fine technicienne, et artiste à la créativité débridée, Pauline Leblond s’intéresse à tous les jazz : du swing à danser des années’20, jusqu’aux formes les plus contemporaines. Un jazz qu’elle joue, et pour lequel elle écrit.

Elle publie en ce moment "Suites de danses", un disque autoproduit, dans lequel elle revisite des danses baroques, telles que "L’Allemande", le "Rigaudon", ou la "Passacaille".

Des danses qu’elle interprète avec un double quartet. Le premier de ces quartets est un quatuor à cordes classique, le second est un quartet de jazz.

Un disque créatif, raffiné, sensible, et intelligent, dont elle nous parlera, ce dimanche, dans " Puisque vous avez du talent ".

 

14h – 16h – Farniente

Fabrice Kada mettra les compositrices et grandes interprètes à l’honneur.


►►► À lire aussi : "CLARA" : la nouvelle base de connaissances collaborative "100% compositrices"


 

16h – 18h – La Table d’écoute

Cette table d’écoute de Camille De Rijck portera sur "Cosi fan tutte", l’opéra de Mozart donné en mars à La Monnaie. Elle sera précédée d’un court débat sur le thème : "Cosi fan tutte, opéra misogyne ou misanthrope ?".

Les invités de Camille De Rijck, Patrick Leterme, Violette Viannay, Martine Dumont Mergeay et Yoann Tardivel, analyseront des extraits du final de Cosi Fan Tutte.

18h – 19h – Female ‘Crooners’

Les chanteurs de charme seront au rendez-vous, ou plutôt, ce dimanche, les chanteuses : beauté, sensualité, et voix à faire fondre, ces musiciennes, ces "crooneuses" apportent avec leur voix un moment de douceur et de détente ce dimanche.

Nous retrouverons Luz Casal, Bebel Gilberto, Eliane Elias, Norah Jones ou la grande Ella.

Venez vous détendre en leur compagnie juste avant la rentrée du lundi.

19h-20h - Cocktails classiques

Les Cocktails classiques de Vanessa Fantinel feront la part belle au versant féminin de la direction musicale. Les musiques que nous écouterons seront en effet dirigées par quelques-unes des plus talentueuses cheffes d’orchestre du monde classique !


►►► À lire aussi : Feuilleton "Clara Schumann, ou la difficulté d’être femme, artiste et créatrice au XIXe siècle"


20h – 22h Concert UER

Le concert du soir sera consacré à quatre grandes compositrices, Clara Schumann, Sofia Gubaidulina, Germaine Tailleferre, Louise Farrenc.

22h -23h : À portée de mots

Rencontre avec Pascale Seys au sujet de son livre Si tu vois tout en gris, déplace l’éléphant, aux éditions Racine. Un regard philosophique intelligent, décomplexé et décomplexant sur notre vie quotidienne. Dans ces "bulles" de pensées, traversées par un fourmillement de références à l’histoire culturelle et à la philosophie classique, Pascale Seys porte un regard "dézoomé", tantôt grave, tantôt léger, sur nos façons d’agir et de penser. Prenant le pouls d’un monde pressé, elle nous invite à réfléchir au temps qui passe, à l’ambiguïté du bonheur et aux affres du désir, à la splendeur du cosmos, aux vertus du retard, des voyages et de la poésie, autant de mythologies de notre quotidien qui nécessitent, pour être considérées pour ce qu’elles sont, de "déplacer l’éléphant". Préface de Pascal Chabot, philosophe.

Le sublime jaillit du conflit qui oppose, dans notre âme, l’imagination à la raison et si le sublime impose la gravité et le respect, c’est parce qu’il dialogue avec l’infini.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK