Un été à l'opéra : "Les Noces de Figaro" de Mozart par l'ORW

Les Noces de Figaro à l'ORW - Anne-Catherine Gillet
2 images
Les Noces de Figaro à l'ORW - Anne-Catherine Gillet - © Opera Royal de Wallonie

Tous les vendredis de l’été, à 22h00, La Trois vous emmène à l’opéra. A l’affiche : 10 tubes du répertoire lyrique dont vous reconnaîtrez aisément les grands airs, donnés au Metropolitan Opera de New York, à La Monnaie ou à l'Opéra Royal de Wallonie-Liège. Ce vendredi 29/07, vous êtes invités aux Noces de Figaro et de Suzanna, qui ne se passeront pas tout à fait comme les deux amoureux l'avaient prévu. Quiproquos et situations cocasses font de cet opéra-bouffe une œuvre de référence du genre. Une production de l'Opéra Royal de Wallonie.

Intéressant à bien des égards, l'opéra-bouffe Le Nozze di Figaro, créé en 1786 par Mozart, est une comédie satirique, un style alors encore assez confidentiel pour l'époque, basée sur la célèbre comédie éponyme de Beaumarchais. De plus, elle aborde la condition des femmes. On y dénonce les injustices d'une société encore fort ancrée dans une tradition féodale populaire, le conflit entre le Comte et Figaro n'étant, en somme, rien d'autre que ce conflit historique et politique entre l'ancien régime et un monde fait de promesses et de dynamisme.

Nous nous retrouvons non loin de Séville, au centre d'une intrigue amoureuse. Le Comte Almaviva est marié, mais son cœur volage l'incite à faire la cour à Suzanna, la servante de son épouse. Suzanna est elle-même fiancée à Figaro, valet de chambre du comte. Aidés de la Comtesse, délaissée par son époux volage, les fiancés devront faire preuve d’imagination pour déjouer les pièges du comte et utiliser au mieux les maladresses de Chérubin, jeune page enflammé. S'enchaînent une série de quiproquos qui verront, à la fin de cette folle journée, se dévoiler les masques et les vérités très bien cachées.

La direction musicale de cet opéra est assurée par Christian Zacharias et la mise en scène est quant à elle signée par Philippe Sireuil. Le rôle de la jeune Suzanna est tenu par la grande soprano belge Anne-Catherine Gillet, qui, il y a plus de quinze ans, faisait ses débuts lyriques avec le petit rôle de Barberina dans Les Noces de Figaro à l'ORW. En 2011, forte d'une grande expérience sur toutes les scènes européennes, elle revenait à l'ORW pour interpréter cette fois Suzanna, aux côtés du baryton Mario Cassi sous les traits de Figaro.

Suite de la distribution

Il Conte Almaviva : Wiard Witholt
La Contessa Almaviva : Cinzia Forte
Cherubino : Jennifer Rivera


Une mise en scène et une direction musicale qui mettent en lumière un opéra qui fut censuré durant quatre ans pendant l'occupation allemande, ce qui démontre assez bien la portée politique et philosophique de l’œuvre, à la fois intemporelle et moderne. Grâce à cette œuvre oscillant entre enjouement et sérieux, Mozart prouve qu'il est à l'apogée de son art.
 

A ne pas manquer ce vendredi 29 juillet à 21h50 sur La Trois !

Avec Musiq'3, le classique est aussi en télévision.

Soirées opéra sur Musiq'3

Tous les samedis soirs de l’été, Musiq’3 vous propose 8 soirées opéra depuis les festivals européens, présentées par Lothar Seghers : le Rossini Opera Festival d’Italie, les Chorégies d’Orange, le Festival Radio France, le Festival de Montpellier, le Festival d’Aix-en-Provence (Pelléas et Mélisande de Debussy et Il Trionfo del Tempo e del Disinganno de Haendel), le Salzburg Festival ou encore le Bayreuth Festival avec deux œuvres de Wagner (Tristan und Isolde et Parsifal) !

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK