REPLAY | Un week-end à l'Opéra Royal de Wallonie

Les vendredi 26 et samedi 27 octobre derniers, Musiq'3 a installé son studio à l'Opéra Royal de Wallonie pour vous faire vivre deux soirées lyriques d'exception avec la Messa da Requiem de Verdi (26/10) et l'opéra de Cimarosa, Il matrimonio segreto

Envie de revivre ces deux soirées ? Retrouvez les deux concerts en podcast ci-dessous

 

26 octobre dès 19h : La Messa da Requiem de Giuseppe Verdi

5 images
Un week-end à l'Opéra Royal de Wallonie © Tous droits réservés

Lors de cette soirée d'exception, la belle salle de l'Opéra Royal de Wallonie accueillera plus de 180 musiciens et chanteurs, qui seront dirigés par le maestro principal de l'Opéra Royal de Wallonie, Speranza Scappucci

"Le Requiem de Verdi est l’un de ses chefs-d’oeuvre. C’est peut-être l’une des plus grandes œuvres de musique sacrée du XIXe siècle. En vrai homme de théâtre, Verdi aborde le texte sacré avec fidélité, tout en donnant un côté dramatique inouï à sa musique. Celle-ci est typique des autres œuvres de la dernière phase de la vie de Verdi, et l’on y trouve de nombreuses similitudes avec Aida, l’un des deux opéras que je dirigerai également cette saison. Je suis très heureuse d’avoir l’occasion de diriger le Requiem à Liège avec une distribution d’une telle qualité"

Entretien avec Speranza Scappucci, avril 2018.

La soirée sur Musiq'3 débutera dès 19h par un plateau qui vous sera présenté par Laurent Graulus. Il accueillera à son micro de nombreux invités, parmi lesquels Stefano Mazzonis, directeur de l'Opéra Royal de Wallonie, la soprano Sophie Junker - qui chante dans l'opéra Il matrimonio segreto - et le Maestro Iodice, chef des chœurs de l’Opéra Royal de Wallonie. 

27 octobre à 20h : Il Matriomonio segreto de Domenico Cimarosa

5 images
Un week-end à l'Opéra Royal de Wallonie © Tous droits réservés

Vous serez les témoins privilégiés d'un mariage secret... Une irrésistible comédie menée tambour battant. 

" Il Matrimonio segreto est une satire bourgeoise typique que l’on retrouve également chez Beaumarchais, chez Mozart ou chez d’autres artistes de la même époque. Toutefois, Cimarosa privilégie l’aspect " bouffe ", par rapport à l’intimité que l’on retrouve plus chez Mozart. Par contre, par rapport à Rossini, on y remarque un aspect sentimental plus développé, sans pour autant verser dans du belcanto "

Stefano Mazzonis di Pralafera

C'est Françoise Lecharlier qui vous présentera ce concert. A l'entracte, elle recevra sur son plateau Ayrton Desimpelaere, qui dirige l'opéra. 

Les rendez-vous :

Sur Musiq'3

  • Vendredi 26/10 dès 19h avec Laurent Graulus - Le concert débute à 20h.
  • Samedi 27/10 dès 20h avec Françoise Lecharlier

Sur place 

Place de l'Opéra, 4000 Liège

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK