Quatre membres de l'orchestre féminin afghan portées disparues en Slovaquie

Quatre membres de l'orchestre féminin afghan portées disparues en Slovaquie
Quatre membres de l'orchestre féminin afghan portées disparues en Slovaquie - © VLADIMIR SIMICEK - AFP

La police slovaque a annoncé jeudi qu’elle recherchait quatre membres du premier orchestre entièrement féminin d’Afghanistan, qui ont disparu de leur hôtel le week-end dernier après avoir participé à un festival local.

Le premier orchestre féminin d’Afghanistan Zohra, qui compte 35 jeunes femmes et adolescentes âgées de 14 à 21 ans, s’est produit le samedi 13 juillet pendant le festival local à Trencin, à environ 130 kilomètres au nord de Bratislava, près de la frontière tchèque. Quatre musiciennes de l’ensemble ont disparu de leur hôtel le lendemain, 14 juillet, a indiqué la police.

"Je peux confirmer que les recherches de deux adolescentes et de deux adultes de sexe féminin d’Afghanistan sont en cours", a déclaré jeudi Pavol Kudlicka, porte-parole de la police régionale de Trencin, qui n’a pas désiré préciser le nom des jeunes femmes "pour des raisons légales et à cause de l’enquête en cours".

Les médias locaux slovaques ont rapporté que certains membres de l’orchestre avaient déclaré qu’une des filles avait un cousin en Allemagne.

Les membres de Zohra sont parfois orphelines ou issues de familles pauvres. Elles ont fait face à des menaces de mort dans leur pays d’origine, où la musique avait été interdite sous le régime des Taliban entre 1996 et 2001. La musique est encore mal vue dans une grande partie de la société afghane.

Malgré la disparition des quatre musiciennes, l’orchestre Zohra, nommé d’après une déesse de la musique perse, a donné plusieurs concerts cette semaine dans l’ouest de la Slovaquie.

Dans le passé, l’ensemble s’est produit aussi bien en Afghanistan qu’à l’étranger, et notamment à la clôture du Forum économique mondial de Davos en 2017.

Zhora, le premier orchestre féminin afghan

Née en 2016, dans un Afghanistan en guerre depuis 40 ans et où la musique est considérée par beaucoup comme une déviance déshonorante, a fortiori pour des femmes, la formation symphonique "Zohra" ("Vénus" en arabe et en persan) est composée de 35 virtuoses âgées de 14 à 21 ans, issues de milieux très modestes.

Cette formation, soutenue par la Banque Mondiale et des bailleurs internationaux, s’est produite pour la première fois à l’étranger au forum de Davos (Suisse) en janvier 2017, pour un concert composé uniquement de classiques afghans.

En 2018, l’orchestre a reçu vendredi le Prix Montluc Résistance et Liberté, décerné en France pour une oeuvre s’inscrivant dans la lutte contre la résignation.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK