Prix "Jeune Soliste" des Médias Francophones Publics 2019 - Les candidats

Prix "Jeune Soliste" des Médias Francophones Publics 2019
5 images
Prix "Jeune Soliste" des Médias Francophones Publics 2019 - © Tous droits réservés

Le Prix Jeune Soliste est attribué chaque année par les 4 chaînes (France Musique, Musiq’3, Ici Musique, Espace 2) qui constituent le groupe musique classique des Médias Francophones Publics (MFP). Il est un véritable tremplin pour des artistes talentueux en devenir, amenés à se produire dans les émissions du réseau francophone de radio. Jean Rondeau, Philippe Sly, Milos Popovic, François-Xavier Poizat, Camille Thomas ou encore Lea Desandre sont quelques lauréats récents de ce prix.

Le gagnant reçoit 4.000€ d’un jury professionnel représentant les 4 pays. Cette année, contrairement à l'année passée, il n'y aura pas de vote du public.

Rendez-vous le mardi 9 octobre pour connaitre le nom du Jeune Soliste des Médias Francophones Publics 2019. En attendant, faites connaissance avec les quatre candidats en compétition.

 

RTBF Musiq’3 - Ivan Thirion, baryton

Ivan Thirion est né le 11 mai 1990, à Bruxelles. Il étudie au Conservatoire de Bruxelles, puis à la Haute Ecole de Musique de Genève, auprès de Gilles Cachemaille où il obtient son Master en Chant en juin 2013. Dès l’âge de 18 ans, l'Opéra Royal de Wallonie l'accueille pour ses débuts à l'opéra, dans le rôle de Papageno.

En France, Ivan Thirion est ensuite admis en tant que stagiaire au " Cnipal " à Marseille, qui lui a ouvert les portes de l'Opéra de Montpellier, qui l'engage comme Figaro, dans Les Noces de Figaro, rôle qu'il chantera également à Montpellier, Nîmes et Perpignan.

En 2014, il intègre l’Opéra studio de l’Opéra de Zurich. Il y restera jusqu’en 2016. Il y chantera - entre autres - " Bello " dans La Fanciulla del West de Puccini, " Steuermann " dans Tristan und Isolde, le Lakai dans Ariadne auf Naxos ... Ensuite Ping dans Turandot aux côtés de Nina Stemme, Rodomonte dans Orlando Paladino et Coryphée dans le Comte Ory aux côtés de Cecilia Bartoli ...

Une résidence au cours de laquelle il a pu travailler avec de nombreux chefs, on citera Jesús López-Cobos, Leonardo Garcia Alarcón, Marco Armiliato, ou encore Paolo Arrivabeni.

France Musique - Marie-Ange Nguci, pianiste

Pianiste précoce, Marie-Ange Nguci a obtenu son Master de piano avec la mention Très Bien à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) en 2014, à l’âge de 16 ans, avant d’y recevoir le Diplôme d’Artiste Interprète de piano en juin 2016.

Sans cesse curieuse aussi bien musicalement qu’intellectuellement, elle poursuit actuellement ses études en Doctorat d’Interprète de la Musique, ainsi qu’en Master d’Analyse musicale et Musicologie, au CNSMDP et à l’Université de Paris-Sorbonne. Une année passée à l’Universität für Musik und Darstellende Kunst de Vienne lui permet d’étudier la direction d’orchestre. Elle est par ailleurs titulaire du Prix d’Ondes Martenot, ainsi que du Master de Pédagogie-Piano et du Certificat d’Aptitude de Professeur, décernés par le CNSMDP.

Le talent de Marie-Ange a été reconnu dès son premier concours, lorsqu’elle obtient le Premier Prix du Concours International de Lagny-sur-Marne en 2011. En août 2015, elle remporte à New York le Premier Prix du MacKenzie Awards International Piano Competition. Elle est également lauréate de la Fondation L’Or du Rhin, l’ADAMI, la Fondation Meyer, la French American Piano Society, l’International Academy of Music in the Principalty of Liechtenstein, la Yamaha Music Foundation. Elle reçoit le Prix Charles Oulmont 2016, et est lauréate du projet " L’Europe du Piano ".

Le répertoire de Marie-Ange est très large, s’étendant des baroques, classiques et romantiques, jusqu’aux grandes œuvres de la musique contemporaine. Particulièrement attentive à la musique de notre temps, Marie-Ange a travaillé auprès de compositeurs tels que Thierry Escaich, Bruno Mantovani, Graciane Finzi, Alain Abbott, ou Michèle Foison, pour préparer l’interprétation de leurs œuvres.

Musicienne accomplie, Marie-Ange s’est produite dans des salles telles que la Cité de la Musique - la Philharmonie, le Théâtre des Champs-Elysées ou la Salle Cortot à Paris, le Palais de l’Athénée à Genève. Elle participe à de nombreux festivals parmi lesquels le Festival de piano de La Roque d’Anthéron, le Festival Les Solistes à Bagatelle, le Festival Chopin à Nohant, le Festival Chopin de Bagatelle, le Festival Les Musicales d’Arradon, le Centre de Musique de Chambre de Paris, le Kissinger Sommer à Bad Kissingen, la Beethovenfest à Bonn, la Musikmesse à Frankfurt, le Klavierfestival Essen, le Klaviersommer de Wesel, le Festival It’s all about piano de Londres, l’International Keyboard Institute and Festival, le Merkin Concert Hall, ou l’Elebash Recital Hall de New York. 

En novembre 2017, paraît son premier CD sous le label Mirare " En miroir ", qui réunit des œuvres de César Franck (Prélude, Choral et FuguePrélude, Aria et Final), Thierry Escaich (Les litanies de l’ombre), Bach/Busoni (Chaconne) et Camille Saint-Saëns (Toccata op. 111). 

RTS Espace 2 (Suisse)– Christoph Croisé, violoncelle

Le violoncelliste Christoph Croisé (*1993) s’est produit en concert dès l’âge de 17 ans à la Carnegie Hall de New York. Il a ensuite concerté dans des salles toutes aussi renommées en Europe et en Asie, en particulier la Tonhalle de Zurich, la Konzerthaus de Vienne, la Residenz de Munich, la Philharmonie et la Capella de Saint-Petersbourg, la Philharmonie de Bakou et le Grand Théâtre de Harbin.

Après une formation initiale chez la violoncelliste Katharina Kühne, il a été l’élève d’Alexander Neustroev, violoncelliste solo de l’orchestre de la Tonhalle de Zurich. Depuis 2013, il se perfectionne sous la direction de Wolfgang-Emanuel Schmidt à l’Université des Arts de Berlin. Il a par ailleurs bénéficié des conseils avisés de violoncellistes de carrure internationale : Steven Isserlis, Michael Sanderling, David Geringas, Walter Grimmer et Frans Helmerson.

Lauréat de huit prix en concours de musique internationaux au cours des années 2015 à 2017, le premier prix lui a été décerné à quatre concours de musique internationaux successifs: en 2015, le Johannes Brahms Wettbewerb à Pörtschach (Autriche), en 2016, " Schoenfeld International String Competition " à Harbin/Chine, Salieri-Zinetti International Camber Music competition, Vérone/Italie, " Manhattan International Music Competition ", New York et en 2017, Médaille d’Or avec mention spéciale "  Berliner International Music Competition ".

En 2017, son premier disque "Summer Night" du concerto pour violoncelle d’Othmar Schoeck avec l’orchestre de chambre I TEMPI est paru au label GENUIN, et le second paraîtra fin 2018 et comportera l’enregistrement des concertos de Joseph Haydn avec l’orchestre „Eurasian Soloists“.

Radio Canada ICI Musique - Benjamin Morency, flûtiste

Natif de Lanaudière, le flûtiste Benjamin Morency détient un baccalauréat en musique au Conservatoire de Musique de Montréal dans la classe de Marie-Andrée Benny et a récemment obtenu une Maitrise en Musique à la prestigieuse Yale Scool of Music, dans la classe de Ransom Wilson.  Il a également eu la chance de se perfectionner auprès de grands maîtres tels que Mathieu Dufour, Emmanuel Pahud, Philippe Bernold, Jeanne Baxtresser ainsi que Robert Langevin. En novembre 2017, Il fut le récipiendaire du Grand Prix OSM Manuvie, propulsant sa jeune carrière depuis.

Benjamin se produit comme soliste et chambriste au Canada et aux États-Unis. Après avoir interprété le concerto de Jacques Ibert avec l’Orchestre Symphonique de Montréal en Janvier 2018, il a pris part à la Yale in New York Concert Series à la Veil Hall à Carnegie Hall, et a également été soliste avec l’Orchestre Symphonique de Redlands en Californie, sous la direction de son mentor Ransom Wilson. De plus, il a eu la chance d’enregistrer la Sonate op. 94 de Sergei Prokofiev, la Sonate pour Flûte et Piano de Françis Poulenc, ainsi que L’Oiseau Blessé du compositeur Denis Gougeon dans les studios de Radio-Canada, enregistrement qui fut diffusé sur les ondes d’Ici-Musique.   

En plus du Concours OSM Manuvie 2017, le jeune musicien s’est également démarqué à l’occasion de plusieurs autres compétitions. En effet, il fut gagnant de sa catégorie à deux occasions au Concours de Musique du Canada, et remporta également le Premier Prix au Concours de Musique de Lanaudière, ainsi que le Doriot Anthony Dwyer Award à Boston.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK