Ludovico Einaudi joue sur la banquise de l'Arctique pour sensibiliser à la fonte des glaces

Un piano noir se profile sur l’immensité blanche du glacier Wahlenberg sur l’archipel norvégien du Svalbard. Le compositeur italien Ludovico Einaudi et l’ONG Greenpeace ont organisé un récital sur une banquise de l’Arctique.

Placé sur une plateforme flottant au milieu de l’eau, Ludovico Einaudi a interprété une pièce inédite, spécialement composée pour l’occasion, "Elegy for the Arctic", un morceau qui porte la voix de plus de huit millions de personnes qui demandent la protection de l’Arctique. Ce récital était une manière pour le compositeur italien de mettre en garde la population mondiale contre le réchauffement climatique et la fonte – de plus en plus préoccupante – des glaciers et surtout, pour réclamer la protection des eaux de l’Arctique.

Par cette action, Greenpeace demande à la Commission OSPAR, qui se réunissait la mi-juin, de protéger les eaux internationales de l’Arctique relevant de son mandat lors de la réunion de cette semaine à Tenerife.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK