Les instruments inouïs | A la découverte du thérémine

A l'occasion de la nouvelle édition du festival Ars Musica, consacré à la création musicale, Musiq'3 s'associe à la Youtubeuse Val So Classic, pour vous faire découvrir une série d'instruments étranges, peu connus du grand public, et qui seront à l'honneur pendant le mois du festival Ars Musica.

Pour ouvrir le bal, focus sur l'un des seuls instruments de musique qui produit un son sans qu'on le touche, le thérémine

Qu'est-ce qu'un thérémine ?

L'éthérophone, plus communément appelé thérémine, est un instrument de musique électronique - c'est même l'ancêtre des instruments électroniques et des synthétiseurs modernes. Il fut inventé en 1920, par le physicien russe Lev Sergeyevich Termen - plus connu sous le nom de Léon Theremin. 

Le thérémine est donc le premier instrument de musique à fonctionner entièrement à l'électricité et à produire un son sans nécessiter une "intervention physique" de l'instrumentiste. En effet, pas besoin de toucher l'instrument pour produire un son. Le thérémine génère un son au moyen d'oscillateurs électroniques. Pas étonnant donc que son inventeur soit un physicien, passionné de musique classique et violoncelliste à ses heures perdues. 

Pour comprendre un peu mieux son fonctionnement, regardons d'un peu plus près les composants de l'instrument.  

Comment cela fonctionne ?

Le thérémine se compose d'un boîtier électronique équipé de deux antennes, l'une verticale, sur la droite de l'instrument, et l'autre horizontale, en forme de boucle, située à la gauche de celui-ci.

Lorsqu'un.e. théréministe joue de l'instrument, sa main droite commande la hauteur de la note, en faisant varier sa distance à l’antenne verticale. L’antenne horizontale, en forme de boucle, est utilisée pour faire varier le volume selon sa distance à la main gauche. C'est ce que vous pouvez voir sur le schéma à votre gauche. 

Le principe est donc assez simple : deux champs magnétiques sont créés autour des antennes lorsque l’instrument est allumé. Lorsque le joueur approche ou recule ses mains des antennes, la taille des champs magnétiques varie. Lorsque celui de l’antenne horizontale est perturbé, le volume du son change. Plus la main est proche de l’antenne, moins le volume est élevé. Quand le joueur approche sa main de l’antenne verticale, la fréquence de la note augmente, donnant un son de plus en plus aigu.

Comme une démonstration vaut toutes les explications, laissons l'inventeur de cet étrange instrument, Léon Theremin, nous jouer quelques notes. 

Un instrument de propagande et d'espionnage

Dès sa création, le thérémine rencontre un immense succès. Léon Theremin est très rapidement invité à se produire pour Lénine, qui perçoit immédiatement l'instrument comme un excellent moyen de propagande pour promouvoir l'électricité et démontrer la suprématie russe. Theremin se voit donc accorder l'autorisation de faire un tour de démonstration et de propagande à travers toute la Russie, dans un premier temps, et puis en Europe et même aux Etats-Unis. 

Mais cette tournée de promotion en Amérique est en réalité une couverture pour le service de renseignements de l'Armée Rouge (GRU), qui utilise, bien malgré lui, Leon Theremin pour récolter des informations sur la technologie et l'industrie américaine

Un instrument rare et peu connu ... Mais pas oublié

Malgré le succès immédiat du thérémine, et sa commercialisation à grande échelle en 1929, l'instrument voit sa popularité chuter aussi vite que celle-ci s'est formée. Lors de ses démonstrations et promotions, Leon Theremin dépeignait le thérémine comme un instrument très accessible et facile à jouer. 

C’est le plus facile de tous les instruments à jouer ! Un enfant, une vieille dame, un musicien talentueux, un aveugle, tous peuvent apprendre à jouer de cet instrument incroyable avec la même facilité ! Il est destiné à devenir l’instrument musical universel ; les gens vont pouvoir y jouer aussi facilement et naturellement qu’ils écrivent ou qu’ils parlent

Leon Theremin

Une publicité enthousiaste qui s'est révélée être quelque peu mensongère ou en tout cas, légèrement exagérée. Et le grand public a donc très rapidement abandonné le mouvement. 

L'histoire connut plusieurs instrumentistes célèbres de thérémine. La plus connue est sans nul doute la violoniste et théréministe Clara Rockmore, connue à ce jour comme l'une des plus grandes virtuoses du thérémine. 

Actuellement, l'instrument est devenu très rare mais il existe encore quelques théréministes passionnés comme la musicienne rémoise Gladys Hulot (hYrtis de son nom de scène), ou encore la théréministe allemande Caroline Eyck, qui ouvrira ce vendredi 9 novembre le Festival Ars Musica, avec la création nationale du Concerto pour thérémine et orchestre de Régis Campo.

L'instrument et son son si particulier sont également emblématiques des musiques d'ambiance de films de science-fiction. Bernard Herrmann, compositeur d'Alfred Hitchcock, l'utilisa dans Le jour où la terre s'arrêta de Robert Wise. Il l'utilisa aussi dans Les Oiseaux d'Hitchcock. L'emploi du thérémine devint de plus en plus fréquent dans les films de science-fiction des années 60-70. 

En dehors du domaine classique et de la musique de film, le thérémine fut également utilisé par des groupes de rock, tels que Aerosmith, Radiohead, Led Zeppelin ou encore les Rolling Stones, mais aussi par des chanteurs tels que Benjamin Biolay, Zazie ou Jean-Michel Jarre.  

Le thérémine apparaît également dans la culture pop, notamment dans des séries comme Les Simpsons ou The Big Bang Theroy. Dans cette dernière, le personnage de Sheldon Cooper interprète le thème de Star Trek avec son thérémine. 

Une scène culte à voir et revoir ci-dessous. 

Intrigués par cet instrument ?

Rendez-vous ce vendredi 9 novembre sur Musiq'3, dès 20h, pour le concert d'ouverture du Festival Ars Musica, où sera créé le Concerto pour thérémine et orchestre de Régis Campo. 

Un concert qui vous sera présenté par Fabrice Kada. Durant l'entracte, il recevra Régis Campo, compositeur de du fameux Concerto pour thérémine qui sera créé par Carolina Eyck.  

Pour retrouver tout le programme de Festival Ars Musica

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK