Léonard de Vinci, scientifique, ingénieur, inventeur, peintre, poète… et musicien

Léonard de Vinci, scientifique, ingénieur, inventeur, peintre, poète… et musicien
5 images
Léonard de Vinci, scientifique, ingénieur, inventeur, peintre, poète… et musicien - © Tous droits réservés

Le 2 mai 1519 disparaissait l'un des plus grands génies du XVe siècle, Léonard de Vinci. En ce jeudi 2 mai 2019, nous commémorons les 500 ans de la disparition de cet homme d'esprit universel qu'était Léonard de Vinci. 

Grand représentant de l'Humanisme, Léonard de Vinci est un intellectuel toscan qui peut se targuer de s'être intéressé à de nombreux domaines de compétences, scientifiques et artistiques. Les adjectifs pour le qualifier sont d'ailleurs nombreux : il était un peintre de génie, mais était également ingénieur, inventeur, anatomiste, sculpteur, architecte, urbaniste, botaniste, poète, philosophe et écrivain

L'homme aux talents multiples

Léonard de Vinci était un homme de science et homme des arts - de tous les arts. S'il est surtout connu pour ses travaux de peintures, Léonard de Vinci fut également très apprécié en son temps pour ses talents de musicien. En effet, nous savons que ce génie toscan était un excellent interprète - il jouait notamment de la lira da braccio -, qu'il a également inventé bon nombre d'instruments - parfois un peu insolites - et qu'il a aussi excellé dans la scénographie et la décoration de spectacles préfigurant l'opéra. 

Véritable précurseur dans bien des domaines, De Vinci excellait dans tout ce qu'il entreprenait. Il aimait et pratiquait la musique. Il était très réputé à l'époque pour ses talents de joueur et d'improvisateur sur la lira da braccio, une lyre à bras, beaucoup utilisée par les humanistes et poètes du XVe siècle. 

Un inventeur d'instruments de musique

Léonard fut amené à Milan, précédé de son immense réputation, et présenté, pour jouer du luth, au duc qui appréciait beaucoup cet instrument. Il en apporta un qu'il avait façonné lui-même presque entièrement en argent et ayant la forme d'un crâne de cheval, forme bizarre et nouvelle qui donnait un son plus vibrant et plus harmonieux. Aussi l'emporta-t-il sur tous les musiciens qui étaient accourus ; il se montra, en outre, le meilleur improvisateur de son temps

Giorgio Vasari, Vie des artistes, 1550, Grasset, 2007.

Au travers de ce témoignage du peintre Giorgio Vasari, nous voyons que Léonard de Vinci ne se contentait pas d'exceller dans l'interprétation de la musique. Il a également inventé plusieurs instruments de musique, des inventions allant de la modification de la physionomie d'un instrument pour en modifier la sonorité à l'invention d'un tout nouvel instrument. 

Ces nouveaux instruments, souvent hybrides, découlent d'une recherche foisonnante de De Vinci autour de l'acoustique et de la perspective sonoreLéonard entend à la fois automatiser certains instruments et en faciliter l’exécution grâce à des claviers. Il s’efforce aussi de combiner les moyens d’exécution: clavier, pistons, archet… D’où la naissance sous sa plume d’une foule d’instruments hybrides: cloches et tambours harmoniques, flûte à coulisse, clavecin à son continu

Et parmi ces instruments, dont on a simplement retrouvé des croquis et des plans, l'un d'entre eux existe réellement : la viola organista ou piano-violeCet instrument combine les caractéristiques du clavecin, de l’orgue et de la viole de gambe. Les touches du clavier mettent en contact les cordes de l’instrument avec quatre roues recouvertes de crin de cheval, qui agissent comme des archets. Il en résulte un son continu proche de l’orgue ou plutôt de la viole. Une des ces viola organista se trouve au Musée des Instruments de Musique de Bruxelles

La musique secrète de Léonard de Vinci

L'Ensemble Doulce Mémoire, qui se consacre depuis 30 ans à la musique Renaissance, a décidé de rendre hommage à Léonard de Vinci. Le directeur et fondateur de l'ensemble, Denis Raisin Dadre, éminent spécialiste de la musique de cette époque et grand amateur d’art, a conçu un programme original : imaginer et représenter ce que pouvait être la musique secrètes des peintures de Léonard de Vinci.

Camille De Rijck vous en parle dans son Moment Musical.

Divin Vinci : un génie de la peinture

De Vinci était avant tout un peintre de génie. Daniel Salvatore Schiffer nous parle du génie universel de Léonard de Vinci. 

La peinture est un instrument de connaissance

Un entretien à découvrir dans son intégralité ce dimanche 5 mai à 22h dans A portée de mots

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK