Le Metropolitan Opera de New York met fin au contrat de James Levine suite à des "preuves crédibles" d'abus sexuels

Le Metropolitan Opera de New York a licencié son chef d'orchestre James Levine, après plusieurs mois de suspension faisant suite à des accusations d'abus et harcèlements sexuels. Une enquête a en effet révélé des preuves de harcèlement et d'abus sexuels de la part du chef d'orchestre, à l'égard notamment des "artistes vulnérables en début de carrière".

Durant plus de trois mois, une entité externe au "Met", installé à Manhattan, a mené l'enquête après la publication de révélations le concernant dans le New York Times et le New York Post.

Cette enquête a révélé des preuves crédibles de comportement inapproprié dans le chef de l'Américain de 74 ans, justifie l'Opéra. Dans un communiqué, le Met parle de "preuves crédibles que M. Levine a eu un comportement sexuellement abusif et harcelant, à la fois avant et pendant la période à laquelle il a travaillé au Met". L'enquête a également corroboré les accusations d'un tel comportement "envers des artistes vulnérables dans les premiers pas de leur carrière, sur lesquels M. Levine avait autorité". En revanche, l'enquête a rejeté les "rumeurs" selon lesquelles des membres de la direction de l'Opéra auraient volontairement "couvert" les agissements de James Levine, affirme-t-il.

Le célèbre chef d’orchestre avait pris officiellement sa retraite au terme de la saison 2015-2016, mettant fin à quarante ans passés à la direction musicale du Metropolitan Opera, pour raisons de santé. Mais il restait directeur musical honoraire de l’institution et était revenu diriger l’orchestre à plusieurs reprises, comme lors de ce qui restera sa dernière prestation, le Requiem de Verdi, interprété le 2 décembre.

Dès début décembre, quand les accusations de divers musiciens avaient été relayées dans la presse, le Metropolitan Opera avait indiqué avoir chargé une instance externe de mener une enquête indépendante. James Levine avait été suspendu de toutes ses fonctions à l'Opéra, dans l'attente des conclusions de cette enquête. Plus de 70 personnes auraient été interrogées au cours du processus. James Levine était "directeur musical émérite" de l'Opéra, ainsi que directeur artistique du programme "jeunes talents" de l'institution new-yorkaise. Fonctions dont James Levine a été démis ce lundi 12 mars dernier.  

Après avoir suspendu James Levine, le Metropolitan Opera avait déjà obtenu que le chef d’orchestre québécois Yannick Nézet-Séguin prenne la direction musicale de l’orchestre dès la rentrée prochaine, soit deux ans plus tôt que prévu.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK