Le classique en prime : Musiques de films italiens et Seong-Jin Cho au Festival Musiq'3

Ce vendredi, La Trois vous propose, dans un premier temps, un florilège de musiques de film qui ont émaillé les années glorieuses du cinéma italien. Replongez dans l'univers somptueux de Nino Rota et d'Ennio Morricone lors d'un concert avec Josh Groban, Renée Fleming, Joshua Bell et le New York Philharmonic ! En seconde partie de soirée, (re)vivez le splendide concert donné par un virtuose du piano lors du Festival Musiq'3. Sur La Trois à partir de 21h15.

A 21h15 : La Dolce Vita : les meilleures musiques de films italiens

Dans le sillage de la sombre Seconde Guerre mondiale, les fertiles décennies du cinéma italien ont ravi les amateurs de cinéma du monde entier avec un mélange éclectique de films de réalisateurs novateurs comme Federico Fellini, Luchino Visconti, Sergio Leone et beaucoup d’autres.

Une composante importante de la popularité durable de ce cinéma italien est une infinité de musiques de films somptueuses, de compositeurs comme Nino Rota et Ennio Morricone.

En réunissant sur scène de grands interprètes comme Josh Groban, Renée Fleming et Joshua Bell, ainsi que le New York Philharmonic dirigé par Alan Gilbert, c’est à un concert mémorable que nous aurons droit avec les musiques inoubliables d’Amarcord, de Cinéma Paradiso, d’Il Postino, et plus encore.

A 22h45 : Seong-Jin Cho au Festival Musiq3 2017

En seconde partie de soirée, redécouvrez les Ballades de Chopin avec Seong-Jin Cho.

Chopin est le premier à avoir introduit le terme de "Ballade" dans le répertoire pour piano. Jusqu'alors, on parlait de Ballade en littérature et dans la musique vocale. En interprétant les quatre Ballades, Seong-Jin Cho raconte une histoire dont la tension dramatique se développe au fur et à mesure pour atteindre un climax puissant en fin de parcours. A écouter sur La Trois à 22h45.

Par l’intensité de leur accent mélodique et la richesse de leur écriture harmonique, les quatre ballades figurent parmi les œuvres les plus accomplies du répertoire de Chopin. Leur composition s’échelonne sur une durée de douze années de 1830-31 à 1843. Chez Seong-Jin Cho, lauréat du Concours Chopin 2015, la retenue et la poésie vont de pair avec une sonorité argentée, jamais excessive. Son jeu émeut et éveille l’imagination de quiconque l’écoute. Star incontestée dans son pays, c’est la première fois qu’il se produisait à Bruxelles.

 

Une soirée musicale à ne pas manquer ce vendredi soir à partir de 21h15 sur La Trois.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK