La Norma de Bellini en direct de l'ORW sur La Trois et Musiq'3

La Norma de Bellini en direct de l'ORW sur La Trois et Musiq'3
La Norma de Bellini en direct de l'ORW sur La Trois et Musiq'3 - © Tous droits réservés

Quel air représente mieux le belcanto que Casta Diva, air incontournable de la Norma de Bellini ? C'est la soprano Patricia Ciofi qui interprétera pour la première fois de sa carrière le rôle principal de cette oeuvre emblématique de l'opéra italien. Elle y apportera toute la fragilité nécessaire. Et c'est en direct sur La Trois, Musiq'3 et AUVIO à 20h, que vous pourrez vivre depuis l'Opéra Royal de Wallonie, cet opéra dans une lecture renouvelée et en découvrir des facettes inexplorées.

Pour la première fois depuis longtemps, la RTBF vous propose de vivre en direct, en télévision, en radio et sur le web, une production de l’Opéra Royal de Wallonie, captée depuis Liège par ses équipes.

Patrick Leterme vous accompagnera en télévision (La Trois) et sur le web (Auvio) dès 20h. Il recevra durant l’entracte une série d’invités de prestige, tels que la mezzo-soprano Sonia Ganassi et le baryton Mario Cassi, à l'affiche de La Favorite qui sera donné à l’ORW au mois de novembre, Pierre Dumoussaud, finaliste du Concours international de chef d’orchestre d'opéra organisé cet été par l’ORW, et Stefano Mazzonis, directeur de l’ORW.

En radio (Musiq’3), c’est Brigitte Mahaux qui commentera l’opéra. Elle proposera entre autres une interview de la soprano Patrizia Ciofi, rôle-titre de Norma, et de Stefano Mazzonis.

Le Livret de La Norma

La grande prêtresse gauloise, Norma, s’est unie avec l’ennemi romain Pollione et a eu deux enfants de lui. Quand elle apprend qu’il aime Adalgisa, son âme est déchirée. Outragée et désespérée, elle envisage de tuer ses enfants mais son amour maternel l’en empêche. Capturé, le proconsul de Rome, Pollione, décidera finalement de mourir avec Norma qui a trahi les siens.

Casta Diva

L’œuvre la plus célèbre de Bellini connut une création chaotique, victime de cabales et de jalousies. "Norma" a pourtant su s’imposer par l’extrême qualité de sa musique et le florissant belcanto qui fait de ses élans vocaux les mélodies les plus séduisantes mais aussi les plus difficiles. Si le fameux Casta diva, air d’entrée de Norma, est devenu à lui seul le symbole de l’opéra italien, les nombreuses cavatines et cabalettes qui parsèment la partition exigent des qualités de puissance, de tessiture, de souplesse et d’agilité. La virtuosité au service de l’émotion… une oeuvre bouleversante !

L'affrontement entre deux peuples

Le metteur en scène Davide Garattini Raimondi explique comment, dès l'ouverture, l'opéra explore deux modèles de société qui n'acceptent ni le compromis, ni le dialogue. Ils essaient d'imposer avec force et arrogance leur propre hégémonie, sans aucun respect de l'autre. D'un côté se trouvent les druides et leur obsession à respecter les rites. Et leur attachement aveugle au passé les empêche de percevoir les avantages que le renouveau pourrait leur apporter. De l'autre, il y a les Romains qui n'ont aucune compréhension et aucun respect pour les habitants des territoires conquis. Ils s'acharnent à en piétiner l'identité pour mieux les façonner à leur image. Le metteur en scène a voulu montrer de la sorte combien les événements de l'opéra de Bellini sont le reflet de notre monde actuel.

Le casting

Patrizia Ciofi (Norma)

Gregory Kunde (Pollione)

Josè Maria Lo Monaco (Adalgisa)

Andrea Concetti (Oroveso)

Zeno Popescu (Flavio)

Réjane Soldano (Clotilde)

et avec l'Opéra royal de Wallonie (ORW) sous la baguette de Massimo Zanetti et dans la mise en scène de Davide Garattini Raimondi.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK