Jean Glibert, peintre en bâtiment

Jean Glibert, peintre en bâtiment
12 images
Jean Glibert, peintre en bâtiment - © Tous droits réservés

Un peintre en bâtiment est intervenu au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Une intervention discrète, mais visible. Jean Glibert est un peintre formé dans l’atelier de Paul Delvaux à la Cambre, mais l’élève a troqué le chevalet contre l’échafaudage. Il intervient dans l’espace public ou dans des bâtiments avec la couleur et la lumière, comme seuls matériaux.

Il y a parmi ses interventions les plus emblématiques : le viaduc de la gare du midi à Bruxelles et le viaduc de Cointe à Liège, le Centre Keramis à La Louvière, le Parlement de la Communauté française à Bruxelles. Il est aussi l’auteur de la mosaïque de carreaux de céramique émaillée qui orne un quai de la station de métro Merode. Il collabore le plus souvent avec les architectes et les ingénieurs en amont de la réalisation. Le travail du peintre est donc intégré au projet initial.

A Bozar, il intervient dans un bâtiment historique, notamment dans le grand hall Horta où il a peint deux poutres du plafond. Il a également peint des surfaces à l’extérieur ; la couleur se reflète dans le verre martelé des fenêtres. Les verrières semblent s’animer quand le visiteur traverse la salle. Jean Glibert, peintre en bâtiment est un titre en clin d’œil pour une intervention d’une extrême subtilité au cœur du Palais des Beaux-Arts de Victor Horta et au sein d’une exposition qui présente des objets ramassés n’importe où ou collectés dans des brocantes pour leur forme, leur couleur ou leur usage, flotteurs ou barrettes, ainsi que des outils, crayons ou plumes. Un autre pan de l’exposition rassemble les projets, plans et maquettes de ses réalisations.

 

Jean Glibert est au micro de Pascal Goffaux.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK