Feuilleton | La vie époustouflante d'Eugene Ysaÿe

Feuilleton | La vie époustouflante d'Eugene Ysaÿe
Feuilleton | La vie époustouflante d'Eugene Ysaÿe - © Tous droits réservés

À l'occasion du Festival de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth consacré au violoniste belge, Musiq3 vous propose de vous replonger dans la vie époustouflante du plus illustre violoniste belge de l’histoire… Un feuilleton en 5 épisodes écrit par Michel Stockhem, lu par Christian Crahay et réalisé par Francis Willems. 

Episode 1 : Une enfance turbulente

Eugène Ysaÿe a passé une enfance turbulente à Liège, où il achève ses études de violon au Conservatoire à l'âge de 18 ans. Les leçons de Wieniawski à Bruxelles, puis de Vieuxtemps à Paris, achèvent sa formation. Sans le sou, le jeune homme accepte la place de concertmeister dans un orchestre à Berlin. Il devient l’ami de grands musiciens : Joseph Joachim, Anton Rubinstein – avec qui il effectue de brillantes tournées – Saint-Saëns, et il fait la connaissance de César Franck… Il décide de s'installer à Paris en 1883, mais il n’y reste que trois ans…

Episode 2 : Le triomphe européen

En 1886, Ysaÿe s’est marié, il est devenu professeur de violon au Conservatoire de Bruxelles et fonde son quatuor. Comme soliste, il triomphe dans toutes les grandes villes d'Europe, en particulier en Angleterre. Il commence à imposer la musique de Franck (qui lui dédie sa Sonate), celle de Fauré, puis, au Cercle des XX, de nombreux chefs-d'œuvre de la musique française qui est en plein révolution...

Episode 3 : La période des projets

Ysaÿe et son quatuor ont rayonné sur la scène bruxelloise au début des années 1890. De nombreuses créations mondiales viennent émailler ces années, signées d'Indy, Chausson, Lekeu, Debussy. En novembre 1894, il embarque pour une tournée de huit mois aux Etats-Unis dont il revient riche et plein de projets.Il veut notamment créer une grande société symphonique, qui puisse hisser Bruxelles au rang de grande capitale européenne de la musique. Il n’en oublie pas pour autant la musique de chambre…

Episode 4 : Le duo Ysaÿe-Pugno

En 1896, Ysaÿe a fondé un duo avec le pianiste français Raoul Pugno. Entièrement vouée au culte de la sonate, l'association de ces deux géants hauts en couleurs a créé un nouveau modèle de concert, mêlant les chefs-d’œuvre du passé et les créations contemporaines. Une deuxième tournée triomphale aux Etats-Unis en 1898 achève de l'imposer comme le plus grand violoniste de son temps. Sa carrière est une course effrénée, mais le temps et l’histoire ne vont pas tarder à le rattraper….

Episode 5 : Les dernières années

Le drame de la Première Guerre Mondiale et l’exil à Cincinnati (1918-1922). A son retour Ysaÿe joue de moins en moins de violon en public, mais il dirige, enseigne et compose (les Six Sonates pour violon seul). Casals réussit à la convaincre de rejouer une dernière fois, le Concerto de Beethoven pour le centenaire de la mort de Beethoven. Il meurt en 1931, peu après avoir achevé son opéra en wallon, Pier li Houyeu.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK