Félix et Fanny Mendelssonh, une fratrie musicale de génie

Félix et Fanny Mendelssonh, une fratrie musicale de génie
2 images
Félix et Fanny Mendelssonh, une fratrie musicale de génie - © Tous droits réservés

Fanny et Félix, la sœur et le frère Mendelssohn sont tous deux des compositeurs et musiciens de grands talents. Centrons-nous sur le parcours de cette fratrie qui a la musique dans le sang.

Félix et son Requiem à Fanny

Compositeur mâture dès l’âge de 16 ans, Felix Mendelssohn a le profil de l’homme parfait : athlète accompli – il était, paraît-il un excellent nageur -, poète de grand talent, parlant plusieurs langues, aquarelliste à ses heures et philosophe. Mais avant tout, Felix Mendelssohn était un musicien et un compositeur de génie.

Dans le domaine du quatuor à cordes, Mendelssohn évite l’écueil beethovénien en développant un style clair, presque classique, à l’époque où Beethoven écrivait ses derniers quatuors beaucoup plus torturés. Ceci n’empêche pas les quatuors de Mendelssohn d’être très expressifs et poignants, comme avec le quatuor en fa mineur qui vient après la disparition brutale de la sœur de Felix, Fanny, avec qui il était très lié. Un coup terrible pour Felix dont il ne se remit pas. Il meurt d’ailleurs la même année que sa sœur chérie. Ce quatuor à cordes en fa mineur est d’ailleurs parfois appelé Requiem pour Fanny, une œuvre qui contemple le fond de l’abîme.

Fanny, un talent resté dans l’ombre de son frère

Fanny Mendelssohn était, à l'instar de son frère, extrêmement doué. Néanmoins, à l'époque, il n'était pas question pour elle de faire une carrière musicale et elle resta donc l'ombre de son frère, composant de petites œuvres. Mais son frère Félix lui envoyait toujours ses œuvres pour qu'elle lui donne son avis et leur lettre laissent entrevoir des avis souvent très éclairés de Fanny. 

Vous pourrez écoutez dans l'épisode de la Petite histoire des grandes musiques des petites pièces dites de caractères et descriptives. Fanny commence à composer Das Jahr en 1841. Ce long cycle pour piano d'une quarantaine de minutes est divisé en douze sections, suivant les douze mois de l'année et est dédié à son époux, le peintre Wilhelm Hensel. la partition est d'ailleurs illustrée de vignettes de ce dernier. Cette oeuvre a été vu comme une sorte de journal intime, rétrospectif du séjour de Fanny Mendelssohn en Italie dans les années 1839-1840 et il précède de 35 ans le très célèbre cycle Les Saisons de Tchaïkovski mais ça, c'est une toute autre histoire. 

Fanny et Felix, un spectacle autour de la fratrie

Le Quatuor Alfama et Ariane Rousseau reviennent au Festival Musiq3 pour leur quatrième production, consacrée à Fanny Mendelssohn et à son frère Felix. Le spectacle commence à un moment clé dans la vie de Fanny. Elle a 41 ans et est sur le point de publier une de ses œuvres pour la première fois. S’adressant à Ophélie, la petite fille qu’elle n’a jamais eue, elle déroule le fil de son existence, de son enfance au sein d’une famille exigeante mais profondément humaniste, des années d’adolescence heureuse à s’exercer au piano aux côtés de ses frères et sœurs, de cet amour fraternel exclusif et de l’incroyable complicité qui la liera toute sa vie à Félix, portée par la musique et le désir de création. Fanny et Felix… deux créateurs que tout opposera dans leur destin : Fanny dans l’ombre, femme, épouse et mère ; Felix dans la lumière, voyageur, chef d’orchestre et compositeur qui rencontrera tous les grands de son époque et profitera des louanges du milieu musical et intellectuel de l’Europe du 19e siècle.

Fanny et Felix
Quatuor Alfama et Ariane Rousseau, sur un texte de Michel Debrocq

Au Festival Musiq3
Samedi 29/06 à 11h au Marni
Samedi 29/06 à 14h30 au Marni

Besoin d’une mise en contexte ? Participez avec vos enfants à l’atelier des Jeunesses Musicales

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK