Concours Reine Elisabeth : coup de projecteur sur la Korean Classics Generation

Connaissez-vous la K-Classic Generation ? Cette génération de jeunes musiciens coréens qui se sont, en une vingtaine d’années, approprié la musique classique occidentale et qui sont devenus des acteurs incontestables et incontestés de la scène musicale mondiale. Thierry Loreau et Pierre Barré sont partis à leur rencontre aux quatre coins du globe, de la Corée à l’Allemagne, en passant par l’Angleterre et la Belgique. Alors que le Concours Reine Elisabeth vient de commencer, avec 15 Coréens parmi les 58 candidats, nous vous proposons de découvrir le documentaire Korean Classics Generation sur la Trois ce vendredi 7 mai à 23h05.

Les jeunes coréens attirés par la musique classique

En l’espace de moins de 20 ans, la nouvelle génération de musiciens coréens a réussi à s’approprier la musique classique occidentale, pourtant très éloignée de leur culture d’origine. Ils en ont fait un des piliers de l’éducation à la coréenne. Cette musique, un peu vieillissante en Occident, est au contraire moderne et à la mode en Corée. Les meilleurs musiciens coréens ont un vrai statut de rock star, chacun de leurs concerts dans leur pays déchaîne les bravos et les cris d’un public de jeunes enthousiastes.

Contrairement aux clichés qui ont la dent dure en Occident, la musique classique attire un public coréen bien plus jeune, qui se passionne pour la musique et ses interprètes.

Leur passion soudaine pour cette musique, leur dévouement au travail, les sacrifices consentis par les parents pour leurs enfants et l’esprit de compétition qui règne dans ce pays, sont les clés du succès de cette nouvelle génération qui rafle les premiers prix dans la plupart des grands concours internationaux. Ces dernières années, ils ont remporté deux fois le Concours Reine Elisabeth, le Concours Chopin, le Concours Busoni, le Concours Van Cliburn et bien d’autres.

4 images
Ji Young Lim © Christoph Eschenbach Francfort
Sumi Hwang © RTBF
Seong Jin Cho © Louise Ros

La vie en Europe

Même si les jeunes musiciens coréens dominent désormais ces compétitions sans avoir étudié à l’étranger, grâce à l’enseignement dispensé par la génération précédente rentrée au pays après une carrière en Occident, il est essentiel pour eux de vivre en Europe, surtout en Allemagne, pour faire partie du grand marché international de la musique classique et espérer faire une grande carrière de soliste.

Mais les différences entre les deux cultures, la vie solitaire dans un pays inconnu, l’apprentissage d’une nouvelle langue, l’absence de leur famille et de leurs amis représentent autant de difficultés pour une intégration réussie.

Le film retrace le parcours de quelques lauréats de cette nouvelle génération surnommée la K-Classics Generation, parmi lesquels les 2 récents vainqueurs du Concours Reine Elisabeth, la soprano Sumi Hwang et la violoniste Lim Ji young. En Corée, là où tout a commencé, et en Allemagne où la plupart d’entre eux se sont installés.

Réalisation : Thierry Loreau et Pierre Barré

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK