Classique en prime : Jeunes Solistes, Grands Destins : Julien Libeer

Le vendredi 20 avril à 21h10 sur La Trois

Ce vendredi 20 avril, Musiq'3 et La Trois vous emmènent dans une aventure cinématographique et musicale inédite, pour le premier épisode de la troisième saison de Jeunes Solistes, Grands Destins, à la découverte de Julien Libeer.

C'est avec le pianiste originaire de Welvegem, Julien Libeer, que la série Jeunes Solistes, Grands destins, réalisée par Thierry Loreau et Pierre Barré, inaugurera sa 3e saison ce vendredi 20 avril sur la Trois dés 21h10. Cette 3e édition comportera cinq numéros : après Julien Libeer, ce sera au tour de la soprano Jodie Devos en parallèle du Concours Reine Elisabeth, suivie par la violoncelliste Camille Thomas, le pianiste Alexander Gurning et la violoniste Elsa de Lacerda.

S'il rêve initialement d'être chef d'orchestre, c'est dès l'âge de six ans que Julien Libeer s'amourache du piano et s'en fait un compagnon d'expression musicale exclusif. Admirateur de Leonard Bernstein et de son documentaire sur West Side Story, c'est également avec du recul que l'instrumentiste considère son métier, réflechissant toujours à la place du musicien dans notre société.

À trente ans, le jeune homme mène déjà une carrière internationale honorable. Il s'est formé en travaillant la technique pianiste en profondeur aux côtés de Jean Fassina durant cinq ans, prenant ainsi toute la mesure de sa voie, avant de trouver celle-ci aux côtés de Maria Joao Pires à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth.

C'est à Brême que l'équipe vous emmène pour vous faire découvrir l'envers du décor des répétitions du Double concerto de Mozart, qu'interprètent Julien et Maria, dirigé par Trevor Pinnock. Un événement très émouvant, Maria Joao Pires faisant ses adieux à la scène avec ce concert.

Si Julien Libeer est soliste, il est également chambriste. C'est à Flagey - où il est pour le moment Artiste en résidence - qu'il a interprété un Quintette de Franck accompagné de ses ami(e)s Lorenzo Gatto, Camille Thomas, Dimitri Murrath et Rosanne Philippens. Nous vous emmenons également à Londres, au Barbican Center, où Julien a joué le premier concerto de Beethoven avec de jeunes instrumentistes.

Julien Libeer ne joue pas avec de plus jeunes artistes par hasard : professeur de chant choral pour enfants à Molenbeek, il est désireux de partager la musique avec les générations futures dans l'insouciance de la jeunesse.

Un artiste jeune, talentueux, et 100% belge donc, à découvrir sur la Trois dès ce vendredi 20 avril !

 

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK