CHOIX MUSICAL avec des nouveautés de Leif Ove Andsnes, Christina Pluhar et Vilde Frang

CHOIX MUSICAL avec des nouveautés de Leif Ove Andsnes, Christina Pluhar et Vilde Frang
4 images
CHOIX MUSICAL avec des nouveautés de Leif Ove Andsnes, Christina Pluhar et Vilde Frang - © Tous droits réservés

Musiq'3 vous propose 3 nouveautés discographiques par semaine, nouveautés qui seront mises à l'honneur dans nos différentes émissions (Matinale, Odyssée etc...)

 

Leif Ove Andsnes - Chopin, Ballades et Noctunes (Sony)

Leif Ove Andsnes, pianiste norvégien, s'est formé au Conservatoire de musique de Bergen.

Il a enregistré de nombreuses œuvres de divers compositeurs: Edvard Grieg, Robert Schumann, Frédéric Chopin, Franz Schubert, Leoš Janáček, ​​​​Béla Bartók et bien d'autres encore.

Il a une prédilection pour le répertoire romantique, que l'on ressent en écoutant ce disque où il interprète les Ballades et Nocturnes de Chopin.

Pour Leif Ove Andsnes, elles incarnent la "musique pure".

Il les définit complexes et grandioses à la fois: "Chopin est un maître de la transition. Si ces œuvres sont aussi difficiles à interpréter, c'est parce que tout y est transition". La complexité et la grandiosité de l'oeuvre résident donc dans cette habilité de Chopin de changer continuellement de ton. 

Leif Ove Andsnes est immédiatement tombé amoureux des Ballades et Nocturnes de Chopin lorsqu'il les a découvertes et son amour envers cette oeuvre empreinte de milles émotions est palpable dans son enregistrement.  

Tentez de remporter votre exemplaire en participant au concours ci-dessous

L'Arpeggiata, Christina Pluhar, Céline Scheen et Philippe Jaroussky - Himmelsmusik (ERATO)

Le nouvel album de Christina Pluhar et de son ensemble L'Apeggiata nous propose un programme de chants sacrés et de cantates, composés par des compositeurs allemands du XVIIe siècle. Le contreténor vedette Philippe Jaroussky et la célèbre soprano belge Céline Scheen se joignent à L'Arpeggiata dans un programme qui inclut le célèbre lamento 'Ach, dass ich Wassers gnug hätte' de Johann Christoph Bach, Erbarm Dich mein, o Herre Gott de Heinrich Schütz et invite à la découverte d'œuvres de personnages moins connus tels que Johann Theile, Philipp Heinrich Erlebach, Christian Ritter et Franz Tunder. Une pièce instrumentale d'Antonio Bertali, originaire de Vérone, met en lumière l'influence de la musique italienne sur les compositeurs allemands de l'époque.

Christina Pluhar sera l'invitée de Camille De Rijck, le mercredi 17 octobre prochain. Elle nous parlera de ce nouvel album, de sa collaboration avec Céline Scheen et Philippe Jaroussky.

Vilde Frang & Friends - Octuors Enescu & Bartok (Warner)

Béla Bartók compose le Concerto nr.1 en 1907-1908. Il le dédie à la violoniste Stefi Geyer de laquelle il était profondément amoureux, à sens unique, semble-t-il.

Alors que le compositeur vient tout juste de commencer à composer son concert avec un Leitmotiv pour la violoniste, il reçoit une lettre de rupture de sa part. Béla Bartók n'achève pas son œuvre, ne la publie pas, il offre son manuscrit à Stefi Geyer. Après la mort du compositeur, elle le confie au chef d'orchestre Paul Sacher, qui le crée en 1958 seulement.

Ce concerto nous est interprété par la violoniste Vilde Frang, qui nous offre une lecture juvénile et enflammée de cette œuvre si fervente.

La seconde partie de l’album propose l’Octuor à cordes, que Georges Enesco compose à 19 ans seulement, en 1900.  

La grande particularité de cette œuvre est que celle-ci - d’une durée de quelque quarante minutes ! – est construite entièrement à partir du thème initial, long et passionné.

Le résultat est original, même si Enesco s'est en vrai inspiré de certains modèles du passé avec une structure en un " bloc " : la Wanderer-Fantaisie de Schubert, la Sonate en si mineur de Liszt ou encore les poèmes symphoniques de Richard Strauss. Quelques mois seulement avant qu’Enesco n’écrive son Octuor, Schönberg offre sa Nuit transfigurée, encore un exemple de forme complexe en un mouvement. Enesco aurait-il eu l’occasion d’entendre cette Nuit avant de donner jour à son Octuor ? Fort imaginable.

Vilde Frang, violoniste norvégienne, s'est formée au Barratt Due Music Institute à Oslo, à la Musikhochschule d'Hambourg et à la Kronberg Academy. Elle se produit depuis l'âge de douze ans avec les plus grands orchestres.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK