Camille Thomas dans la série Jeunes Solistes Grands Destins

Camille Thomas
6 images
Camille Thomas - © RTBF

Le vendredi 1er juin à 21h10 sur La Trois

Née à Paris de parents belges, Camille Thomas a commencé son apprentissage dans cette ville puis à Cologne et à Berlin. Avec ses deux sœurs et Caroline Veyt, elle revisite son parcours depuis la tendre enfance jusqu’à la sortie de son premier disque, symbole d’une réussite exceptionnelle. Un documentaire de Thierry Loreau et Pierre Barré à voir sur La Trois à 21h10. Suivi d'extraits de concerts à 22h.

Camille est tombée amoureuse du son du violoncelle à l’âge de 4 ans. Elle a tout de suite voulu en jouer, quitte à placer des bottins sous ses pieds qui ne touchaient pas encore le sol. Depuis, elle se consacre entièrement à cette passion. Très sociable, Camille joue du violoncelle surtout pour apporter du bonheur aux autres, pour les élever vers un idéal de beauté et non pas pour se mettre en avant ou pour exposer sa virtuosité. Elle aime transposer des airs d’opéra ou des lieder pour toucher directement et profondément l’âme et le cœur de ses auditeurs.

Le film suit pas à pas la tournée qui a suivi la sortie de son premier enregistrement. A Royan, au festival " Un Violon sur le sable ", elle joue la Barcarolle d’Offenbach avec le violoniste Nemanja Radulovic et un orchestre symphonique sur la plage devant 50.000 personnes conquises. Ce concert ressemble à un concert rock avec ses écrans géants, ses feux d’artifices, un public nombreux. Un autre cheval de bataille de Camille qui veut offrir la musique classique au plus grand nombre en la sortant des salles de concert, à la recherche d’un nouveau public.

A Bruxelles, Camille se promène dans le quartier où elle a vécu en face du Musée Jacques Brel avant de donner une interview à la radio classique de la RTBF, Musiq’3, pour assurer la promotion de son nouvel opus. A Flagey, elle donne un concert de musique de chambre avec notamment Julien Libeer et Lorenzo Gatto, des amis de longue date.

A Berlin, Camille joue dans un autre lieu insolite, une boîte de nuit. Le concept du Yellow Lounge est de proposer un concert de musique classique entre deux séances de danse. Avec l’ensemble Appassionato, elle joue des pièces de Saint-Saëns, d’Offenbach et de Piazzolla.

La dernière étape est consacrée à la pièce maîtresse de son dernier disque, le Concerto n°1 de Saint-Saëns, qu’elle défendait à Bordeaux avec l’Orchestre de l’Opéra. Son violoncelle, un Gagliano de 1788, lui a été offert par un mécène, le célèbre viticulteur Bernard Magrez. Nous l’avons rencontré dans son domaine principal, le Château Pape Clément à Pessac. Camille joue dans le magnifique pavillon, une occasion unique pour offrir des images spectaculaires du château et des vignes avec un drone.

Réalisation : Thierry Loreau et Pierre Barré

Une coproduction RTBF et FDP Production

Camille Thomas en concert

A 22h : Extraits de concerts donnés par Camille Thomas : 

- Concert dans l’Auditorium de l’Opéra de Bordeaux
Avec l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine sous la direction de Diego Matheuz

Saint-Saëns - Concerto n° 1
Offenbach - Les Larmes de Jacqueline

- Concert sur le Golf de Royan lors du festival " Un Violon sur le sable "
Avec François Lambret (piano) et Dorothée Gilbert (danseuse)

Saint-Saëns - Le Cygne
Fauré - Sicilienne
Fauré - Les Berceaux
Duparc - L’Invitation au voyage

- Concert Yellow Lounge à Berlin
Avec L’ensemble Appassionato

Grand tango - Piazzolla

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK