Aller directement au contenu principal

Dernier jour de dépôt des candidatures pour les prétendants à l'Elysée

MATIN PREMIERE | Mis à jour le vendredi 17 mars 2017 à 8h07

  • On saura demain qui est officiellement candidat à l’élection présidentielle française. C’est en effet aujourd’hui le dernier jour de dépôt des candidatures. Pour pouvoir être présent à l’élection, chaque prétendant doit avoir récolté 500 parrainages d’élus locaux. Pourquoi cette règle ?

    C’est une manière d’écarter les candidatures fantaisistes ou trop nombreuses. Un premier filtre avait été mis en place dans les années 60 avec 100 parrainages nécessaires : des parrainages d’élus locaux, soit les maires des communes, soit des conseillers départementaux ou régionaux. On a ajouté ensuite les eurodéputés. En tout, environ 40 000 élus français qui ont ce pouvoir de choisir un candidat. Mais malgré cette barrière, dans les années septante, le nombre de candidat à la présidentielle n’a cessé d’augmenter, alors on a un peu relevé l’obstacle. Il faut depuis 500 signatures d’élus pour être qualifié pour la présidentielle. Ce qui occasionne en fait une campagne dans la campagne. Les petits candidats doivent envoyer leurs émissaires dans tout le pays pour tenter de glaner des signatures.

     

    Alors ça n’a l’air de rien comme ça, mais cette règle des 500 parrainages a souvent fait polémique et notamment à l’initiative du Front national, qui pendant des années, s’est plaint d’avoir les plus extrêmes difficultés à rassembler les signatures. Certains soupçonnaient une part de bluff, pour se victimiser. En tout cas, ce n’est plus possible cette année, pour la première fois, le conseil constitutionnel publie quasiment en temps réel le nombre de parrainages recueillis par les prétendants.

     

    Des indices sur le casting de cette présidentielle 2017

     

    Le dernier relevé publié date de mardi. Évidemment, aucun problème pour François Fillon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron, ces 3 candidats sont au-delà du millier de parrainages. Qualifiés aussi, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, avec plus de 600 signatures chacun. C’est également le cas de la candidate trotskyste Nathalie Arthaud, du souverainiste Nicolas Dupont-Aignan. Plus surprenant, deux candidats quasi inconnus se sont invités au casting : François Asselineau, qui veut sortir de l’Europe, de l’euro et de l’Otan. Et Jacques Cheminade, candidature assez inclassable qui propose entre autres de coloniser la lune.

    En revanche, le Nouveau parti anticapitaliste a les plus extrêmes difficultés à se qualifier. Son candidat, Philippe Poutou, le successeur d’Olivier Besancenot n’avait au dernier décompte que 350 parrainages. On s’oriente en fait vers une présidentielle à 10 ou 11 candidats. Même si la campagne se fait ensuite à deux vitesses. Par exemple, ce lundi, un débat présidentiel est organisé à la télévision. Mais seuls Fillon, Le Pen, Macron, Mélenchon et Hamon ont été conviés, c’est-à-dire les 5 premiers dans les sondages.

     

    Frédéric Says

     

    Les Coulisses des Pouvoirs

    On saura demain qui est officiellement candidat à l’élection présidentielle française. C’est en effet aujourd’hui le dernier jour de dépôt des candidatures. Pour pouvoir être présent à l’élection, chaque prétendant doit avoir récolté 500 parrainages d’élus locaux.

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
    1000 caractères max
    Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules ou les espaces.
  • Présidentielle 2017 : comment va se dérouler le premier débat télé ?
    Image précédente

    Présidentielle 2017 : comment va se dérouler le premier débat télé ?

    Tous droits réservés
    Image suivante
    • Présidentielle 2017 : comment va se dérouler le premier débat télé ?

      Présidentielle 2017 : comment va se dérouler le premier débat télé ?

  • Les Coulisses des Pouvoirs On saura demain qui est officiellement candidat à l’élection présidentielle française. C’est en effet aujourd’hui le dernier jour de dépôt des candidatures. Pour pouvoir être présent à l’élection, chaque prétendant doit avoir récolté 500 parrainages d’élus locaux.