Week-end Première

Science : Êtes-vous sensible aux effets de La Lune ?

Nous avons tous entendu parler d’affirmations à propos de la Lune et de ses effets. Scientifiquement, il faut démystifier les choses. Le soleil a beaucoup plus d’effets sur nous que la Lune. Cela dit, elle développe chez nous un imaginaire nettement plus fantasmagorique parce qu’elle apparaît la nuit et qu’il s’agit de l’objet le plus lumineux. Quelques explications avec Pasquale Nardone.

Les marées : en mer et sur la Terre

L’effet de la Lune que nous connaissons le mieux, ce sont les marées.

La marée est la variation de la hauteur du niveau des mers et des océans, causée par la combinaison des forces gravitationnelles dues à la Lune et au Soleil et des forces d’inertie dues à la révolution de la Terre autour du centre de masse du couple Terre-Lune et de celui du couple Terre-Soleil, le tout conjugué à la rotation de la Terre sur son axe.

En effet, c’est ce qui explique que les marées ne soient pas les mêmes partout sur le globe. A un moment donné de la journée, les forces gravitationnelles sont moins fortes d’un côté de la terre est de l’autre.

Et ces forces peuvent être intenses. On connaît des marées de 16 mètres au Canada. Plus près de chez nous, au Royaume-Uni, on est plutôt aux alentours de 15 mètres.

Mais le saviez-vous, il existe également des marées de terre. Etant donné, la force d’attraction de La Lune par rapport à la Terre, celle-ci se déforme. Bien sûr, ces mouvements sont d’une ampleur bien moindre que ceux des mers et des océans. A son maximum, une marée terrestre atteint 30 cm.


Non, les grands tremblements de terre ne sont pas affectés par la Lune


La lune nous fait voir des choses ?

La Lune nous ferait-elle avoir la berlue ? C’est bien possible. C’est ce que l’on appelle le Purkinje effect. Un effet qui, dans l’obscurité, nous fait voir les objets plus bleus qu’ils ne le sont vraiment.

L’effet Purkinje désigne le fait que, chez l’être humain, la vision des couleurs dépend de la luminosité : à forte luminosité, ce sont les couleurs rouges que l’œil distingue le mieux mais lorsque l’illumination diminue, ce sont les couleurs plus bleues qui sont le mieux perçues.

Ainsi, en plein soleil, les fleurs de géranium paraissent d’un rouge vif sur le feuillage vert plus sombre mais, au crépuscule, le contraste de la scène semble inversé : c’est le feuillage qui apparaît plus clair que les fleurs.

D’autres effets, scientifiquement prouvés ?

D’un point de vue scientifique, un seul effet est démontré. En raison de la luminosité, la Lune et à plus forte raison la pleine lune ont une influence sur notre sommeil. Notre durée de sommeil serait plus courte.

Pour le reste, rien n’est prouvé. Non, la Lune n’aurait pas d’influence scientifique sur notre humeur. Ce n’est pas parce que notre corps est essentiellement composé d’eau que nous aurions des effets de marées.

De même, on a pu démontrer que Pleine Lune et naissance n’étaient pas liés.


La Lune en 5 mythes et croyances qui ont la vie dure


 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK