Week-end Première

Science : d'où vient l'eau sur Terre ? De nouvelles hypothèses

On appelle notre terre, la planète bleue. Son nom vient au fait de l’omniprésence de l’eau sur terre. Mais, au fait, sait-on d’où vient l’eau. De nouvelles hypothèses voient le jour. Les explications de Pasquale Nardone.

L’eau est partout

La quantité d’eau sur Terre est phénoménale :

  • 320 millions de M³ dans les océans
  • 6 millions de M³ dans les glaces
  • Et encore 5 millions e m³ d’eau dans les sols     

 

D’où vient l'eau ? Comment est-elle apparue sur notre planète ? On ne le sait pas

 

Jusqu’il y a peu, l’hypothèse la plus probable était que l’eau était apparue sur terre via les météorites et les comètes qui se sont écrasées sur terre et qui " nous tombent sur la tête " encore aujourd’hui.

En effet, lors de la formation de notre univers, la matière se serait compressée pour former le soleil, les planètes, les météorites. Un des gros problèmes que pose cette hypothèse, c’est qu’à la surface du soleil, la température dépasse les 5000 degrés. A cette température, l’eau ne peut pas rester sous forme liquide.

Autre problème: l'eau existe en quantité importante sous la croute terrestre. Et cela c’est impossible avec les météorites.       

Une nouvelle hypothèse de l'apparition de l'eau

Une équipe de chercheur de l’université de Lorraine a publié un article récemment qui pourrait apporter quelques réponses.

Petite leçon de science. L’eau c’est de l’hydrogène et de l’oxygène. L’hydrogène a des isotopes comme c’est le cas pour tous les éléments que nous connaissons sur terre.

Ces scientifiques ont réussi à mesurer le rapport entre l’hydrogène pur et ses isotopes (rapport isotopique). Ils l’ont comparé avec différents types de météorites.

A travers leurs recherches, les scientifiques de Lorraine ont examinés des météorites d’un type particulier: les chondrites enstatites.

Expliqué simplement, ce sont des météorites dans lesquelles on retrouve des billes de verres millimétriques de verre qui se sont cristallisées pouvant ainsi se transformer en eau.

Ils ont mesuré son rapport isotopiques. Résultat: il correspond à l'eau que nous connaissons aujourd'hui ce qui n'était pas le cas pour d'autre types de météorites.

Conclusion: Au moment de sa formation, la terre contenait déjà de l’eau. C'est une révolution pour ces scientifiques. A suivre

A lire aussi pour en savoir plus

Ces météorites qui pourraient être à l'origine de l'eau sur Terre

La Terre pourrait avoir été riche en eau dès le départ

Une nouvelle théorie sur l'apparition de l'eau sur Terre