Week-end Première

S’émerveiller est une qualité essentielle

S’émerveiller est une qualité essentielle
S’émerveiller est une qualité essentielle - © Tous droits réservés

Ce dimanche, dans Week-end Première, Ilios Kotsou nous parle des nombreux bienfaits de l’émerveillement.

 

Si l’on a oublié ce que c’est, il suffirait de passer quelques minutes avec un enfant pour s’en souvenir. Pour reprendre une définition de Erik Sablé « S’émerveiller c’est oublier tous les savoirs, tous les systèmes […] c’est être là face au monde, comme au premier jour, comme au premier instant, pur, neuf, nu et regarder. Regarder jusqu’au moment où les apparences basculent. Alors on est foudroyé par ce simple fait. Il y a de l’être. J’existe. Je suis. »

A ce niveau, l’émerveillement se distingue de la contemplation, dans le sens où l’être qui contemple s’oublie parfois dans celle-ci, alors que dans l’émerveillement il y a un retour à soi, qui nous grandit. (Claire Matin)

 

L’émerveillement est au cœur de la science

 

S’émerveiller est une qualité essentielle et le point de départ de toute carrière des chercheurs. Jean-Pierre Luminet dit d’ailleurs à ce propos : « Les scientifiques sont des grands enfants car ce sont presque les derniers qui continuent de s’interroger avec étonnement et curiosité devant ce qu’ils voient autour d’eux. »

L’émerveillement est pourtant l’affaire tous, petits et grands car être capable de s’émerveiller apporte au-delà d’une réelle présence à l’instant, des plus grandes capacités de rebondissement mais aussi d’autres bienfaits comme nous allons le voir.

 

S’émerveiller nous est précieux

Etre pleinement attentif et reconnaissant de l’intelligence mise au profil d’une œuvre musicale ou d’art, d’une prouesse technique ou technologique, ou encore de la beauté de la nature et de la vie réduirait notre taux de cytokines et améliorerait notre santé.

Comment cultiver son émerveillement ?

 

· Sortir des automatismes et de l’habituation à notre routine quotidienne pour avoir cette « attitude du débutant » : penser que c’est la première fois que vous prenez ce chemin, que vous utilisez cet outil, que vous voyez cette personne

· Avant de s’endormir, penser à (et pourquoi pas noter) une chose en lien avec votre journée pour laquelle vous êtes reconnaissant.e

· Cultiver une présence à ce qui vous entoure, posez-vous parfois la question « suis-je vraiment ici et maintenant, ou suis-je à quelques kilomètres dans mes pensées ? »

 

Pour en savoir plus

L’écrivain voyageur aveugle Jean-Pierre Brouillaud nous parlera d’émerveillement lors des prochaines Journée Emergences « Changer de regard », les 7 et 8 septembre 2019 à Bozar. Y seront également présents Mathieu Ricard, Alexandre Jollien et Virginie Maris tout comme les grands musiciens Julien Brocal et Jean-Paul Dessy.

Infos et inscriptions sur www.journeesemergences.org


 

Ilios Kotsou est docteur en psychologie, maître de Conférences à l’Université Libre de Bruxelles et co-fondateur de l’asbl Emergences. Chaque semaine, il analyse un thème fondamental de nos vies quotidiennes. Retrouvez-le sur son blog, sur sa page Facebook et tous les dimanches dans Week-end Première.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK