Week-end Première

Planter des chicons, c'est simple comme chou!

Apprendre à planter des chicons
Apprendre à planter des chicons - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Elodie, horticultrice, nous propose de planter des chicons... un légume surprenant à plus d'un titre.

Le chicon est un légume de saison, délicieux, de la même origine que cette chicorée sauvage que l'on trouve sur le bord de nos routes. Il est excellent pour la santé car riche en fibres, composé à 95% d'eau. Sa culture est assez particulière : il ne pousse pas dans la nature, on ne le trouve donc pas à l'état sauvage.
 

Witloof, chicon ou endive ?

Le chicon apparaît en 1830, à l'initiative d'un paysan schaerbeekois qui, pour ne pas payer de taxes sur sa production, a décidé de cacher les racines à la cave, sous une couche de terre. Quand il est allé quelques semaines plus tard les récupérer, il s'est aperçu que des petites feuilles blanches avaient poussé. D'où le nom de witloof, ou feuille blanche.

C'est en 1850 que Paris a découvert le chicon. Un crieur des Halles ne sachant comment appeler ce nouveau légume, lui a donné le nom d'endive de Bruxelles.


Comment le cultiver ?

Sa culture est accessible à tous, qu'on ait ou pas un jardin. Les trois étapes de production sont :

  • la production des racines. Elodie nous conseille d'acheter des racines directement auprès d'un producteur, c'est plus facile et plus rapide.
     
  • le forçage. La technique la plus simple, c'est le forçage dit en intérieur, une technique très ludique qui permet d'assister à la croissance du chicon. Il faut un contenant de 40 cm de haut environ, dans lequel vous mettez une fine couche de terre. Vous mettez vos racines de chicon les unes contre les autres, bien serrées. Leur collet, qui sépare les racines des feuilles qui vont pousser, doit être au même niveau. Rajoutez de la terre entre les racines pour favoriser la croissance. Recouvrez d'un drap noir, bien opaque, mettez la caisse dans une cave, un garage, un lieu frais, entre 10 et 18°. Dans 4 semaines environ, vous aurez des chicons !
     
  • le cassage ou récolte. Un mois après, en fonction de la taille des chicons, qui varie selon la température, on va donc casser le chicon, par un mouvement de rotation au niveau du collet. On le fait quand le chicon a plus ou moins 15 cm et qu'il est encore bien ferme. A partir du moment où il s'ouvre, il faut se dépêcher de le récolter.
     

Comment éviter l'amertume ?

On consomme le chicon cru ou cuit, mais on le trouve souvent très amer. Que faire ?

Il faut faire pousser les chicons de manière très serrée et les récolter quand ils sont bien blancs : une base bien blanche, des feuilles bien blanches, ourlées de jaune. Ce sont les petites feuilles vertes qui donnent l'amertume au chicon.

L'amertume est en effet due à la lumière qui tombe sur les chicons, d'où l'intérêt de veiller à les conserver dans un endroit bien sombre.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK